Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : PCF Section de Roubaix
  • PCF Section de Roubaix
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 12:08

 

Région -  PUBLIÉ LE 24/11/2012 - Par La Voix Du Nord

Pierre Laurent (PCF) défend l’avenir de l’industrie sur fond d’écologie

 

0ME05GHI.jpgPierre Laurent, secrétaire national du PCF, a défendu samedi à Lille son « plan pour l’avenir de l’industrie » en France, un plan teinté d’écologie.


« Industrie et écologie sont solidaires, l’une ne progressera plus sans l’autre », a expliqué M. Laurent devant plusieurs centaines de personnes venues pour une rencontre sur « l’avenir de l’industrie ».

« Nous avons besoin de l’industrie car sans elle il n’y a pas d’avenir pour la France et il n’y a pas d’avenir pour l’Europe », a-t-il affirmé. « Une industrie du XXIe siècle est une industrie où l’on saura produire des biens et des services utiles, durables », selon lui. « Nous devons produire plus mais avec moins de matières premières et différemment, c’est-à-dire avec moins d’atteinte à l’environnement », a-t-il ajouté. « Il faut (...) recycler, aller vers la fin de l’économie du jetable », a lancé Pierre Laurent.


« Le changement écologique peut créer des centaines de milliers d’emplois industriels », a-t-il assuré. « On ne peut pas répondre aux enjeux écologiques sans développement de la filière industrielle », a-t-il ensuite déclaré à l’AFP, dénonçant « beaucoup de discours de salons sur l’écologie qui ne prennent pas en compte cette nécessité ». « On ne se donne pas les moyens d’une vraie ambition de rénovation écologique. On fait des mini-taxes pour une mini-écologie, on culpabilise le consommateur », a-t-il déploré. « Sans industrie pas de développement du territoire, pas d’écologie, pas de progrès en matière de protection sociale et de santé », a dit dans son discours M. Laurent qui déplore que la France « perde les savoirs et les usines ».


Le patron des communistes a également défendu la recherche française déplorant son « gâchis ». « Il n’y a que la recherche publique qui tire vers le haut la recherche française », a-t-il critiqué, évoquant la « baisse des investissements » de la recherche privée. « Si nous voulons maîtriser notre type de développement, il faut investir dans la filière industrielle qui misera sur la recherche »,a-t-il expliqué à l’AFP.


« Quatorze présidents d’université viennent d’écrire à leur ministre pour dire que leur université serait en faillite l’an prochain (...). Les chercheurs perdent leur temps précieux dans la chasse au financement. Il faut relever l’investissement national à des niveaux très supérieurs à ce qu’ils sont aujourd’hui », a déclaré Pierre Laurent lors de son discours. Avec AFP

 

 

Voir des photos : cliquez ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Nationale
commenter cet article

commentaires