Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : PCF Section de Roubaix
  • PCF Section de Roubaix
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 09:11
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 15:32
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 09:06
Un résumé de résumé du communiqué
des Camarades de Croix .... !
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 10:01
LE PCF CROISIEN RECU EN MAIRIE

Suite à la demande faite fin décembre 2008 par les communistes de la liste « Du Social à Croix » demandant une entrevue avec Mr Régis Cauche maire nouvellement élu, la délégation, composée de Solange Giloteaux, Jeannine Grzegorski, Tonio Rizza et Roger Demortier  a été reçue, en mairie, ce lundi 26 janvier 2009.

La défense de l’emploi sur le versant Nord-Est, les menaces qui pèsent sur l’avenir de 3Suisses ont été au centre des discussions.
Depuis les dernières élections municipales, les communistes croisiens ont été sollicités par de nombreuses personnes inquiètent quant à l’avenir de la VAD (Vente A Distance) sur le secteur.
Les 3Suisses France dépendent du groupe 3Suisses International qui regroupent 28 enseignes (assurances, crédits, fournitures, textiles, Mondial Relay, vitrine magique, Blanche Porte, Becquet etc.).
La délégation communiste a rappelé au premier magistrat qu’une majorité d’actionnaires de la Vente à Distance habite Croix et plus localement le quartier de Beaumont.

Les profits du groupe sont colossaux. Le groupe Mulliez (Auchan) détient 45 % des dividendes, OTTO, la maison mère détient 50% des titres et les salariés 5%.

La délégation du PCF a réaffirmé la nécessité de mettre sur pied une cellule de crise sur tout le versant Nord-Est (Croix- Wasquehal, Roubaix, Wattrelos, Hem …)
Il est bon de rappeler que d’anciens patrons textiles, reconvertis dans la VAD et les Grandes Surfaces, ont bâti leurs bénéfices sur le dos des salariés.
Les communistes ont réaffirmé qu’il fallait réinvestir les bénéfices des entreprises pour empêcher les licenciements, qu’il ne fallait pas gérer la crise mais bel et bien intervenir sur les causes de cette crise.
Pour cela, les élus, les partis politiques, les patrons, les représentants des salariés doivent se réunir pour trouver les solutions afin de  sortir de cette situation.
Parmi les solutions, les communistes préconisent que les actionnaires investissent dans l’emploi productif.

La délégation a réaffirmé au Maire que seule l’action unitaire des travailleurs et de la population pourra peser sur cette fatalité ( !...).

L’argent existe. Rappelons que les dividendes perçus par les actionnaires 3Suisses sur 4 ans sont de 198 millions d’euros.
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 17:43
Le samedi 10 janvier 2009 la cellule Croix - Wasquehal
a réunit ses adhérents pour la présentation de Voeux combatifs,
de lutte et d'efficacité.


Les adhérents ont débattu de la situtation actuelle, de la crise, des actions à mettre en oeuvre pour contrecarrer les mauvais coups, les licenciements, les délocalisations, les restructurations ...

Ils ont aussi débattu de leur organisation côté Croix, côté wasquehal et le tout en étant intégré dans l'activité politique de l'agglomération roubaisienne.
7 adhésions ont été réalisées lors de cette initaitive.

Après le temps politique est venu le temps de la convialité autour du pot de l'amitié et de galettes.


Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 08:23
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 10:41


Les Communistes de Croix dénoncent cette situation par tract sur les marchés, dans les boites aux lettres ...


Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 16:44
Sur proposition et argumentaire du
Conseiller Municipal Communiste Francis Provost,
le Maire de Wasquehal a pris un arrêté
interdisant les coupures d'eau, de  gaz et d'électricité pour les personnes en difficultés sociales.


Intervention de Francis Provost, Conseiller Municipal Communiste
lors du Conseil Municipal du 28 novembre 2007.

Proposition de prise d’un arrêté par M. le Maire interdisant les coupures d’eau, de gaz et d’électricité pour les familles en difficulté économique et sociale sur le territoire de la commune de Wasquehal.

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les Adjoints et Conseillers Municipaux, je ne vais pas redévelopper tout l’argumentaire que j’ai fait parvenir à tous les membres du Conseil Municipal, je ne reprendrais que quelques éléments clés de ma proposition.

La pauvreté se développe dans notre Pays, dans notre Région et aussi bien évidemment dans notre agglomération. Notre commune est touchée aussi par ce fléau qui est généré par :
-    Des salaires faibles,
-    Des emplois instables,
-    Une précarité en augmentation importante,
-    Une hausse forte des dépenses incompressibles des ménages telles que l’alimentaire, les transports, la protection sociale, les loyers et bien sûr l’eau et l’énergie.

Sans vouloir déclencher une polémique stérile, le constat est bien là :

«  Nous vivons dans une société à deux vitesses et ceux qui restent sur le bord de la route entrent très vite dans l’engrenage de la misère qui broie les familles de façon, bien souvent irrémédiable. »

Les coupures de fourniture d’éléments vitaux pour la vie : l’eau, le gaz et l’électricité, sont les signes qui annoncent la chute vertigineuse et la désocialisation de certaines familles fragilisées.

Bien sûr, les Pouvoirs Publics se sont penchés sur ces questions, des lois, des dispositions ont été prises pour freiner les dégradations de situation. Mais dans le concret, sans mettre en cause qui que ce soit, des familles sont privées de l’usage indispensable de ces produits de base.

Les services sociaux font leur travail, ils le font bien, en grande responsabilité, mais ils ne disposent que de moyens très limités pour la prise en compte des cas, renseignements, aiguillage, sollicitation de services compétents. Mais, avec tout le professionnalisme et la bonne volonté qui sont les leurs, ils ne peuvent éviter que certaines familles chutent.

Certains, après s’être apitoyé quelques instants sur ces situations difficiles, considèrent que c’est dommage mais que ce n’est pas à EDF, GDF ou la société des eaux à en supporter les conséquences financières.
Nous avons, d’ailleurs, pu lire dans la presse locale un article conséquent, très intéressant sur cette question et un gros titre : « EDF : On ne peut pas se substituer aux services sociaux ! ».

Dans l’exercice des missions de service public, chacun à une responsabilité à assumer, EDF, GDF et les sociétés de distribution de l’eau aussi. Au lieu de faire jouer la solidarité nationale, les problèmes sont renvoyés sur les populations locales.
La mission de service public ne peut se traduire par la gestion des clients « bon payeur » par les entreprises travaillant d’abord pour leurs actionnaires, et la gestion des problèmes par les collectivités locales.

Face à cette gangrène, j’ai donc saisi Monsieur le Maire sur cette question et j’ai proposé, comme cela a été fait dans certaines communes, de prendre des dispositions locales interdisant de priver des familles en difficulté de l’usage des produits élémentaires que sont l’eau, le gaz et l’électricité.

Je ne suis pas naïf. Je sais très bien que de la prise de décision de cette nature à sa mise en œuvre, le chemin est long et parsemé d’embûches.

Mais si nous pouvons, dans notre Commune, contribuer à sensibiliser les Populations en général et les décideurs politiques sur cette question vitale, nous aurons fait avancer le dossier et la lutte contre la misère.
Alors, comme le stipulait l’affiche d’Emmaûs : « Déclarons la guerre à la misère » en prenant, en toute responsabilité collective, les décisions qui s’imposent aujourd’hui.

Merci pour votre écoute et votre attention.
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 09:17
Intervention auprès de Nord Eclair :

Francis Provost
Conseiller Municipal
Communiste de Wasquehal.

Monsieur le Rédacteur en chef,

J’ai lu avec beaucoup d’attention l’article concernant l’inauguration du square Lafontaine à Wasquehal dans l’édition du 20 juillet 2007.
Bien évidemment je soutiens toutes les initiatives ayant pour but l’amélioration des conditions et du cadre de vie de nos concitoyens, même si quelques points non négligeables comme la gestion des déchets ménagers restent à régler.
Cependant je suis très étonné de ne pas pouvoir lire dans vos colonnes les événements troublant la vie et exaspérant la population de ce quartier du Capreau.
A quelques centaines de mètres de « ce square presque paradisiaque » les voitures brûlent et les habitants vivent dans une forme d’insécurité quasiment permanente.
- Dans la soirée de lundi 16, 3 voitures ont brûlé rue Van-der-Meersch. dans le groupe de l’Allumette ».
- Il y a une semaine une voiture était incendiée dans les jardins ouvriers du pont de l’Allumette.
- La rue Van-der-Meersch continue d’être utilisée par les automobilistes comme trajet de délestage des feux tricolores de la rue Louis Lejeune, traversant ainsi cette desserte d’immeuble à vitesse excessive.

Les questions d’insécurité dans ce groupe d’immeubles sont posées depuis des années. Des réunions se sont tenues, des études ont été lancées (nous dit-on !), pour « isoler » ce lotissement collectif, des réalisations techniques (au moins à titre provisoire) devaient être réalisées en début d’année 2007 pour réduire la vitesse et le flux de circulation dans la rue Van-der-Meersch …  toujours rien !
Le Premier Maire-Adjoint de Wasquehal suit ce dossier mais, apparemment, de très loin car les réunions prévues sont toujours en attente de dates, et rien ne bouge !
Les Habitants de ces immeubles ont en marre que leur environnement immédiat serve de terrain de jeux à des incendiaires  venus d’on ne sait où !
Des incendies sont déclenchés dans des caves à proximité des compteurs de Gaz, des voitures sont incendiées à proximité du poste de distribution d’électricité, au milieu de voitures en stationnement,  ….. la majorité municipale attend- t-elle une catastrophe pour réagir vivement notamment auprès des forces de l’ordre sensées assurer la sécurité des personnes et des biens même dans les quartiers populaires.

Alors oui, bien sûr, l’inauguration d’un square récemment ensemencé est une activité municipale, redonner « le goût du vert » aux riverains est généreux (relater cela dans la presse locale est normal).
Mais faire en sorte que les Habitants ne soient plus réveillés en pleine nuit par les explosions de voitures incendiées, ne respirent plus les fumées acres des multiples incendies volontaires et aient une vue plus agréable que celle des épaves calcinées le matin est un devoir pour la majorité de Wasquehal qui soutient  en permanence qu’il fait bon vivre à Wasquehal, (relater ces événements dans la presse locale est aussi un devoir d’information).
J’espère que mon communiqué sera publié car cela vous permettra d’évoquer cette situation problématique qui existe bel et bien dans ce quartier du Capreau.

Dans l’attente, recevez monsieur le rédacteur en chef mes salutations distinguées.
 
Francis Provost

Conseiller Municipal
Communiste de Wasquehal.
Copie de ce courrier à Monsieur Dominique Baert Député de la 8ème circonscription du Nord.
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 16:59
Intervention faite par Francis Provost, conseiller municipal Communiste au nom de l'oppostion, lors du conseil municipal de Wasquehal le 29 mars concernant concernant :
la fixation des taux d’imposition locaux.

Au risque de rabâcher je vais développer les arguments que j’ai présentés lors du débat sur les orientations budgétaires.

Pour ce qui est de la taxe d’habitation :
-    En 2002, la taxe d’habitation était à 31,87% et la base globale d’imposition était de 10 084 000 €
-    En 2007, la taxe sera à 34,87 % et la base globale d’imposition sera de 12 327 000 €
-    Soit une augmentation de 9,41 % de la taxe  qui s’applique sur des bases ayant elles-mêmes augmenté de 8,79 %. La facture individuelle de la taxe d’habitation, à situation inchangée, aura augmenté de 29,76 %.
-    Le constat de ne doit pas s’arrêter là : En effet, le développement de la commune fait que globalement les bases pour la taxe d’habitation auront augmenté de 22,24% pendant cette période.
-    En résumé, globalement, vous ponctionnerez 4 298 425 € par la taxe d’habitation alors que le prélèvement de cette même taxe était de 3 213 771 € en 2002.
-    Par le biais de l’augmentation des bases et surtout des augmentations de taux que vous imposez, la taxe d’habitation rapportera donc en 2007, 914 410 € de plus qu’en 2002 soit un plus de 28,45 %

En ce qui concerne la taxe sur le foncier bâti :
-    En 2002 la taxe foncière sur le bâti était à 28,44 % et la base globale d’imposition était de 14 470 00 €
-    En 2007, la taxe sera à 31,44% et la base globale d’imposition sera de 17 455 000 €
-   L'augmentation de 10,55% de la taxe qui s’applique sur des bases ayant évolué de 8,71 %. La facture individuelle  de cette taxe sur le foncier bâti, toujours à situation inchangée aura augmenté de 20,79 %.
-    De même que pour la taxe d’habitation, le constat doit se prolonger : le même développement de la commune entraîne une augmentation globale des bases pour la taxe sur le foncier bâti de 20,63 %.
-    Vous ponctionnez donc 5 487 852 € par le biais de la taxe sur le foncier bâti alors qu’en 2002 cette taxe rapportait 4 115 268 € à la commune. Cela fait une manne supérieure de 33,35%

Pour le foncier non bâti, alors que le taux est resté inchangé, on peut d’ailleurs se demander pourquoi, la taxe rapporte 37,74 % en plus.

En résumé les familles de Wasquehal  alimenteront votre politique et surtout vos dépenses en 2007 avec une augmentation globale des prélèvements de 2 472 440 € par rapport à 2002. Pour être plus précis, elles vous alimenteront avec une augmentation collective de 33,55 %.

En 6 exercices budgétaires, c’est pas mal, nous sommes quelques millions de salariés actifs et en retraite qui aimeraient avoir obtenu une augmentation de notre pouvoir de dépenses car pour vous c’est le bon terme, aussi conséquent.

En intégrant les augmentations des bases globales je propose donc pour 2007 d’en revenir aux taux de 2002, soit :

-    Pour la taxe d’habitation : 31,87 % au lieu de vos 34,87 %, cela vous rapporterait 3 928 614 €
-    Pour la taxe sur le foncier bâti : 28,44 % au lieu de vos 31,44 %, cela vous rapporterait 4 964 202 €

Globalement les impôts locaux rapporteraient 8 948 303 € au lieu des 9 841 764 €

Ces 893 461 € de pouvoir d’achat laissés aux familles wasquehaliennes ne représentent que 3,49 % du budget global de fonctionnement.
Je ne vois pas pourquoi la majorité à Wasquehal ne saurait pas faire une seule fois en 6 ans une réduction de ses dépenses de  3,5 % alors que depuis 6 ans cette même majorité ponctionne les familles, chaque année, de plus de 4% en moyenne.

Autre point que je souhaite aborder :
Il semble qu’une disposition locale prise il y a un certain nombre d’années, voir un nombre d’années certain, dispense du paiement de la taxe sur le foncier bâti pendant 2 années tous les logements neufs.
Je trouve cette disposition complètement aberrante par rapport au niveau des constructions en cours et en projet sur notre commune. Sans vouloir être trivial, mais pour bien me faire comprendre, quand on a les moyens d’acquérir une maison de 500 000 à 750 000 € on peut payer sa taxe sur le foncier bâti dès la première année comme tout propriétaire wasquehalien acquérant un bien ancien et comme tous les locataires qui doivent payer la taxe d’habitation dès la première année de location.

Je propose donc que le Conseil municipal vote la suppression de cette disposition avec application dès cette année ; Autrement dit tous les propriétaires de logement neuf, paieront la taxe sur le foncier bâti dans les mêmes conditions que la taxe d’habitation ;
Je me suis laissé dire par l’adjoint aux finances que cette disposition pourrait rapporter 150 000 € par an. C’est l’équivalent de l’augmentation par rapport à 2006 que vous vous apprêtez à imposer à toutes les familles de Wasquehal.
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article