Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : PCF Section de Roubaix
  • PCF Section de Roubaix
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 15:48
TAD Productions
Gery Trenteseaux,
jusqu’au bout !


En novembre dernier, on apprenait la mise en cessation de paiement de TAD Productions à Roubaix. Tandis que le patron, Gery Trenteseaux voguait sur la route du Rhum à bord de son beau voilier, 63 salariés de l'entreprise de confection de housse et tapis de voiture, se retrouvaient a la porte du jour au lendemain.
"Nous n'avons pas compris pourquoi tout est allé aussi vite. Nous n'avons pas non plus compris pourquoi le Tribunal de Commerce a mis en route une procédure de cessation de paiement alors que le groupe dont nous dépendons, TGI, se porte très bien* expliquent les délégués CGT.


Le choc de l'annonce passé, les salaries se sont évidemment exprimés dans la presse : "Comment accepter d'être virés dans ces conditions, pendant qu'on voyait notre patron à la télé sur un bateau dont il faudrait 20 ans de nos salaires pour qu'on puisse se le payer ?"
 Ce déballage médiatique a mis Gery Trenteseaux hors de lui. Au point de demander à ses ex-salariés des excuses publiques, faute de quoi, la prime de préjudice moral leur passerait sous le nez.
Évidemment, refus des salariés. "En plus de la perte de notre boulot, il aurait fallu accepter d'être humiliés. Jamais !"

Depuis novembre 2006, les salariés de TAD attendent de signer un protocole d'accord incluant la fameuse prime de préjudice moral de 3.000 euros, et la mise en place des congés de conversion. Pas si simple. L'accord qui leur a été soumis voilà quinze jours les a fait bondir. "Impossible de signer ce qu'on nous a mis sous le nez. La proposition contenait des clauses selon lesquelles on s'engageait à ne plus s'adresser à la presse, et qu'on n'entamerait pas de démarches devant le tribunal des prud'hommes. Alors lui, il aurait le droit de se servir des médias pour se faire de la pub, et nous on n'aurait pas le droit de dire à l'opinion publique comment nous sommes traités, et on ne pourrait pas se défendre ?" Les salariés ont donc manifesté jeudi dernier à Roubaix, et devant la situation de blocage, le directeur départemental du travail est devenu médiateur.

"Pour le moment, on attend. Apparemment, tout ce qui nous gênait dans l'accord devrait être enlevé, mais on ne nous a toujours pas présenté de nouveau document", commente Angeline Saha (CGT),
" Mais il y a vraiment des trucs pas très clairs qui se passent sous nos yeux. C'est quand même surprenant qu'une entreprise en cessation de paiement, qui n'a donc plus d'argent, parvienne à payer une prime à ses ex-salariés. Et puis lors de notre manif de jeudi, les caméras deM6 sont venues nous interroger assez longuement. Voyant cela, notre patron a interpellé la journaliste, et comme par hasard quand elle est revenue de sa discussion avec lui, elle n'avait plus assez d'images pour assurer un sujet sur nous. On a vérifié dans le flash du soir, rien... On ne voudrait pas faire de raccourcis, mais quand même..."
Bref, il semble bien que les salariés de TAD productions n'en aient pas fini avec leur patron...

Article paru dans Liberté Hebdo du 10 mars 2007
Repost 0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 19:42
 Ce courrier a été publié dans
le Nord Eclair du 15 février 2006

Courrier à Nord Eclair suite à l'article :

"entretien avec Michel Godet, spécialiste de la prospective industrielle"

Ce Monsieur « spécialiste » de la prospective industrielle est bien un porte-parole inconditionnel de la pensée unique libérale qui consiste à culpabiliser les citoyens, les salariés en leur faisant porter la responsabilité de tout ce qui va mal.
Monsieur le « spécialiste » omet seulement de prendre en compte (comme d’autres d’ailleurs, candidats de surcroît) qu’en France cela n’a jamais été les salariés qui décrétaient leur durée de travail. Avant de développer les vieux clichés comme « les Français ne travaillent pas assez » et de proposer de revenir aux 40 h, 45 h, 48 h et pourquoi pas bien plus, ne faudrait-il pas éradiquer le travail à temps partiel imposé par le patronat. Celui-ci voit dans cette forme d’esclavage moderne une bonne mesure d’ajustement de la main d’œuvre aux aléas de la production, créant ainsi des travailleurs pauvres qui sont eux-mêmes dans l’incapacité de consommer et de faire tourner la machine économique.
Monsieur le « spécialiste » de la prospective industrielle devrait certainement s’interroger sur - pourquoi l’industrie française, (surtout dans notre Région) périclite de façon intense alors que les entreprises concernées font des bénéfices et que les investissements étrangers en France sont en progression ?-

Son couplet sur les fonctionnaires en général et les professeurs en particulier ne me surprend même pas !
Ne devrait-il pas considérer qu’un enseignant n’a pas pour mission de former des jeunes à différents métiers mais de leur donner les connaissances générales qui leur permettront, liées à la formation tout au long de la vie, d’aborder une vie professionnelle épanouie ?

Il le dit lui-même :
60% de la population considère que l’économie de marché est un mauvais système. Alors comme ses « idées » ne sont pas largement partagées, elles ne sont vraisemblablement pas bonnes … C’est lui qui précise cette formule.

Francis Provost
Délégation CGT au Conseil Economique et Social Régional
Membre de la commission Développement économique, recherche, transfert de technologie.
Conseiller municipal de Wasquehal (PCF)
Repost 0
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 16:27
Une réponse suite à un article paru dans Nord Eclair du 9 décembre 2006 :

Monsieur YOUENN MARTIN
Nord Eclair
Edition de Roubaix

Monsieur,

Dans l’édition de Roubaix du 9 décembre 2006, j’ai lu avec grande attention l’article :
« Vie Economique – Pennel : le Député est dépité ».

Les Habitants de la 8ème circonscription n’ont vraiment pas beaucoup de chance. C’est un Député isolé, sans réseau de communication, ne lisant pas la presse locale, ne sachant pas ce qui se passe sur le territoire de l’agglomération roubaisienne qui a été élu en 2002.

Il est vrai qu’être à l’Assemblée Nationale, être dans les structures de l’UDF, être (un peu) dans sa commune, assurer une présence aux inaugurations,  aux réunions de quartiers, aux matchs de football de son équipe « fanion » cogiter sur l’évolution de la zone « Vignobland » au grand cottignies, la restructuration du parc Pompidou, … ne laisse pas beaucoup de disponibilité pour assumer un mandat efficace dans une circonscription dont une partie des Habitants souffrent particulièrement de la casse de l’emploi.
Dans le cadre du cri d’alarme que les Elus Communistes poussent depuis de nombreux mois sur la situation de l’emploi dans nos communes, la section du Parti Communiste Français  de l’Agglomération Roubaisienne invite les Salariés dont l’emploi est menacé, dont l’entreprise subit des restructurations ainsi que tous ceux et celles qui ont été victimes des délocalisations, des fermetures d’établissements, de suppressions de postes … à s’adresser directement au Député Gérard Vignoble dans ses permanences (quand il y en a), dans sa Mairie à Wasquehal (quand il est là), car LUI, il a les solutions, il suffit pour lui d’être informé suffisamment tôt.
Nous préconisons même de le saisir avant que les événements dramatiques se déroulent car qui peut dire aujourd’hui : « Cela ne m’arrivera pas ! ».

Dans ces conditions, il ne pourra plus dire : « Ce n’est pas de ma faute, c’est celle du Maire de Roubaix, du Maire de Wattrelos, de Lille Métropole Communauté Urbaine … ».
Plutôt que de s’en prendre à ses adversaires locaux et de régler ses « propres » comptes, il ferait bien mieux de s’en prendre à ceux qui sont à l’origine de tous ces désastres sociaux et économiques tels que le MEDEF et ses Valets de droite que sont les Elus de l’UMP et quand cela les arrangent les Elus de l’UDF.

Et en 2007, pour pouvoir compter sur un Député efficace, présent, proche des gens qui souffrent, il faudra, à coup sûr changer de bulletin de vote et porter à l’Assemblée Nationale un Représentant du Peuple déterminé à combattre cette politique libérale dévastatrice.


Pour la section PCF de
l’Agglomération Roubaisienne,
Cellule de Croix -  Wasquehal

 
Francis Provost

Repost 0
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 16:21
L'initiative du 8 décembre a été un FRANC SUCCES !
Repost 0
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 19:46
Nouvelle Rubrique :

Pour que le

"Collectif pour la sauvegarde et le développement de l'emploi"

puisse être le plus efficace, nous créons une nouvelle rubrique dans laquelle nous aborderons les questions de l'emplois : la casse, les actions, les initiatives de lutte ...




Repost 0