Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : PCF Section de Roubaix
  • PCF Section de Roubaix
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 10:04
Un logement de qualité pour chacun c'est possible.
Mobilisons nous !


Le tragique incendie du 20 aout à Roubaix, les morts de froid chaque hiver, les
centaines de milliers de S.D.F. en France, l'exaspération de nombreux locataires en H.L.M., posent le problème de la situation scandaleuse et alarmante du logement dans notre pays, pourtant 5 ème puissance économique du Monde.

Le logement est un droit inscrit dans la constitution, les communistes, au service de la population, veulent le faire respecter et travaillent à rassembler et à mobiliser toutes et tous ceux qui veulent faire bouger les choses sur cette question.

> Quelle est la situation du logement à Roubaix et en France ?
> Comment en est on
arrivé la ?
> Que faut il mettre en oeuvre pour que çà change vraiment ?.

Pour vous
informer et débattre de ces questions, les élus communistes et républicains prennent l'initiative d'une campagne nationale à travers le pays et vous invitent à
Roubaix le samedi 7 octobre 2006
de 15H à 18H, Place de la Liberté.


Venez nombreux,
Ensemble on peut tout changer !

Repost 0
Published by Jean Marie Duriez - dans Politique Roubaix
commenter cet article
22 septembre 2006 5 22 /09 /septembre /2006 10:33
Lu dans la Presse :


Repost 0
Published by Provost Francis - dans Brèves
commenter cet article
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 08:18

Marie-George Buffet s'est prononcée dimanche 17 septembre pour un rassemblement de la gauche "le plus large possible" pour la présidentielle de 2007, afin de ne pas cantonner la gauche à  "un rôle protestataire", lors de son grand meeting à la fête de l'Humanité.


"Je ne veux pas restreindre le champ du rassemblement. Je le veux le plus large possible et donc majoritaire", a déclaré la secrétaire nationale du Parti communiste français devant plus de 50 000 personnes réunies à La Courneuve.  "Je joue la gagne (...) parce que les moyens existent pour une autre politique", a-t-elle lancé.

"C'est pourquoi je réfute l'idée de candidatures qui seraient sans ambition et qui laisseraient libre cours au social-libéralisme, voire hélas, à la droite", a-t-elle ajouté alors que le PCF plaide pour une candidature unitaire sur un programme antilibéral, à l'élection du chef de l'Etat en 2007. "C'est pourquoi je n'accepte pas que la gauche populaire soit cantonnée à un rôle protestataire. Je veux que tous et toutes ensemble nous créions une dynamique débouchant sur une majorité et un gouvernement antilibéral qui fassent droit à ces exigences", a-t-elle dit.
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Nationale
commenter cet article
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 09:21
RASSEMBLEMENT POUR UN PROGRAMME
ANTILIBÉRAL ET DES
CANDIDATURES COMMUNES :



Le 10 septembre, à Saint-Denis, le rassemblement pour un programme antilibéral et des candidatures communes en 2007 a fait un bond en avant. 500 délégué-es venus de 70 départements, représentatifs de toutes les sensibilités présentes dans les collectifs locaux - communistes, socialistes, écologistes, d'extrême gauche, féministes, altermondialistes, etc. - ont débattu toute la journée.
Elles, ils se sont mis d'accord sur un socle politique commun définissant leur ambition, leur stratégie, leur méthode et leur calendrier.
C'est un événement !
Plus que jamais, l'objectif de rassembler le plus grand nombre des composantes politiques qui ont permis la victoire du «non», le 29 mai 2005, devient crédible. Certes, la LCR a décidé en l'état de ne pas s'associer à cette démarche et de maintenir la candidature unilatérale d'Olivier Besancenot. Mais le débat continue.
Plus cette dynamique unitaire prendra de la force, plus il apparaîtra qu'elle peut se traduire dans une dynamique politique capable de changer la donne à gauche, et plus nous réussirons tous ensemble à surmonter de tels obstacles.

Il est maintenant décisif que cette démarche
s'amplifie et s'approfondisse.


Elle réunit déjà des milliers de militant-e-s, il faut qu'elle s'élargisse et devienne massivement citoyenne et populaire. Les collectifs doivent se multiplier dans tout le pays, dans les quartiers populaires, auprès des entreprises et des bassins d'emploi.

➢    Ils doivent continuer de débattre et achever d'élaborer le programme politique que nous soumettrons au suffrage universel.
➢    Ils doivent débattre des candidatures aux élections présidentielle et législatives. Ils doivent inscrire leur débat et leurs actions dans une perspective durable.
➢    Et ils doivent en même temps se tourner vers l'action.

Les médias organisent un véritable black-out sur ce que nous faisons ensemble.
A des dizaines de milliers de voix, il est à notre portée de briser ce mur du silence.
Nous devons faire connaître notre démarche, appeler toutes celles et ceux qui le veulent à y participer. Il nous faut montrer en actes, sur toutes les questions politiques, que nous sommes porteurs de propositions nouvelles pour la gauche, lui donnant enfin cette fois-ci la possibilité de réussir.

Et il nous faut pour cela soutenir toutes les luttes, et y contribuer en mettant en débat des propositions alternatives aux logiques libérales.
GDF, «sans-papiers», délocalisations, carte scolaire, école : sur toutes ces questions, nous pouvons faire entendre une voix différente.
Le temps est maintenant compté.
➢    Nous devons nous mettre en campagne.
➢    Nous savons qu'elle sera rude et demandera beaucoup d'efforts.
Mais cela vaut la peine.
Gagner est possible parce que notre démarche est porteuse d'un espoir réel. Nous nous appuyons sur notre peuple, et sur ce qu'il a majoritairement exprimé le 29 mai ou dans la lutte contre le CPE.
Nous lui proposons de se rassembler de nouveau dans les urnes pour dire clairement ce qu'il veut :
La rupture avec les politiques libérales
que le traité européen voulait constitutionnaliser.

Alors, toute la gauche devra en tenir compte et constituer une majorité et un gouvernement autour d'un projet politique qui change vraiment la vie.

La fête de l'Humanité est une occasion exceptionnelle de parler ensemble de toutes ces questions et de faire avancer notre démarche unitaire.

Débattons toutes et tous ensemble.
Repost 0
Published by National - dans Politique Nationale
commenter cet article
10 septembre 2006 7 10 /09 /septembre /2006 15:18
Courrier à Nord Eclair concernant l'entente sportive de Wasquehal

Monsieur le Rédacteur en chef,
Rubrique « Clic-Clac »

La rubrique « clic-clac » de votre quotidien est très intéressante car elle permet, entre autres, de connaître l’avis de nos concitoyens sur un bon nombre de sujets et quand un échange s’instaure, cela enrichit encore plus l’exercice de la démocratie directe.

La position d’un lecteur concernant « l’Entente sportive de Wasquehal » et la réponse de Madame Colette Descamps, Conseillère déléguée aux sports, ont retenu toute mon attention.

Au risque d’alimenter la polémique mais avec la réelle volonté de « parler vrai », je souhaiterais ajouter quelques éléments que Madame Colette Descamps a omis.

Il est utile que les lecteurs sachent que la Municipalité de Wasquehal, dans sa dotation financière aux associations accorde deux subventions distinctes concernant l’entente sportive. Je regrette d’ailleurs que Madame Descamps ne fasse  cette nécessaire différence dans sa réponse.

Pour l’exercice 2006, la subvention votée en Mars concernant « l ‘Entente Sportive de Wasquehal »,  club qui s’occupe de façon très efficace des  465 Jeunes, est de 98 445 € .

Celle votée à « la Société d’Economie Mixte de l’Entente » qui concerne l’équipe dite « fanion » dans le club tout au moins, est de 128 000 €, (plus que celle de la Maison des Jeunes et de la culture).

Le 30 mars 2006, lors de l’examen de ces subventions par le Conseil Municipal, nous avons proposé le croisement de ces deux subventions afin de prioriser les moyens dédiés aux Jeunes. Cette proposition ne coûtait pas un euro supplémentaire à la Commune et aurait marqué une réelle volonté politique de prioriser la jeunesse et le sport de masse plutôt qu’un « fanion » de plus en plus en berne.

Cette proposition a été rejetée par notre Député-Maire qui reste surtout « passionné » par  l’image extérieure de Wasquehal.
Nous considérons que des actions soutenues en direction des Jeunes positiveraient bien mieux l’image de Wasquehal que les articles dans la rubrique « sport local » qui parlent  malheureusement , bien souvent de Wasquehal pour relater des défaites.

Pour le groupe communiste
du Conseil Municipal de Wasquehal
Francis Provost
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article