Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : PCF Section de Roubaix
  • PCF Section de Roubaix
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 12:36
Retrouvez la
Campagne Présidentielle de
Marie George Buffet sur son site :

www.mariegeorge2007.org

Repost 0
Published by Provost Francis - dans Election Présidentielle
commenter cet article
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 16:03
Le Vendredi 12 janvier 2007 la section de Roubaix a accueilli ses Nouveaux Adhérents !

Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Roubaix
commenter cet article
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 15:51
Quatre chantiers
 pour éradiquer  les précarités

Pour les premiers mois de la législature
« quatre chantiers devraient être ouverts pour éradiquer toutes les précarités qui rongent les familles et les salariés »
a annoncé Marie-George Buffet

.
1) Eradiquer le chômage, par une sécurité d’emploi ou de formation, qui passera notamment par l’abrogation du CNE, des contrats précaires et des temps partiels imposés, une réforme de l’indemnisation du chômage et par une refonte du code du travail.

 2)  Relever en urgence les salaires, les pensions et les minima sociaux. Dès la mise en place du gouvernement, le SMIC sera porté à 1500 €. De grandes négociations salariales seront ouvertes. Des prix rémunérateurs seront garantis aux paysans pour leur permettre de vivre de leur travail et de sauvegarder leurs exploitations.

 3) Garantir un toit à chacun et à chacune, par la création d’un véritable service public de l’habitat. Plus de 600 000 logements sociaux seront construits sur la législature. Les loyers seront plafonnés, par la loi, à 20% du revenu des ménages. Les expulsions locatives, les coupures d’eau et d’électricité seront interdites. La réquisition des logements vides sera organisée. La loi sur les 20% de logements sociaux sera rendue plus contraignante.

4) Assurer le droit à la santé. La Sécurité sociale universelle
 sera rétablie ; une réforme du financement de la sécurité sociale sera engagée dès l’automne 2007, notamment par la cotisation des revenus financiers.

Marie-George Buffet annonce également sa volonté de porter :

- Le budget de l’Education nationale à 7% du PIB,
- Celui de la jeunesse et des sports et de l’éducation populaire à 1% du PIB,
D’augmenter et de sécuriser les subventions aux associations ou encore de travailler à une loi complète sur le statut du bénévolat. Les crédits à la recherche publique seront doublés sur cinq ans, les propositions émanant des Etats généraux de la recherche seront reprises et appliquées par le gouvernement.

Pour rétablir les artistes et les techniciens de la culture dans leurs droits, la proposition de loi réformant le statut des intermittents du spectacle sera inscrite à l’ordre du jour du Parlement dès la rentrée parlementaire.
 Toutes les « lois liberticides impulsées par Nicolas Sarkozy seront abrogées. Est annoncée également l’inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale de la loi cadre contre les violences faites
 aux femmes, élaborée par les féministes, ainsi que l’inscription dans un collectif budgétaire de l’allocation d’autonomie jeunesse ou encore la régularisation des sans-papiers.

Reste une question : comment débloquer les moyens nécessaires à tous ces chantiers ?

"Je vois trois conditions » affirme Marie-George Buffet."

La première :  trouver l’argent. Il faut aller le chercher par une grande réforme de la fiscalité, dès la loi de finances pour 2008, une réforme de justice fiscale qui toucherait les hauts revenus et les profits exorbitants des grandes entreprises, 96 milliards d’€ en 2006 (…) Il faudra du courage pour réorienter toutes les missions de la BCE et créer un pôle financier public porteur d’une nouvelle politique du crédit et d’une nouvelle politique pour l’industrie.Il faudra la même détermination pour donner aux salariés, les seuls intéressés par l’emploi et l’investissement utile, de nouveaux droits d’intervention dans la gestion de leurs entreprises »

Ensuite,
« partager et démocratiser tous les pouvoirs ». Une 6e république sera à l’ordre du jour, et sera fondée sur les droits et la participation du peuple aux décisions de la Nation. Dans ce cadre, les résidents étrangers auront le droit de vote. Les services publics touchés par une privatisation feront l’objet d’une « reconquête ».

Enfin,
« toutes ces conquêtes sociales ne sont pas possibles dans une Europe du moins disant social, docile au tout marchand de l’OMC » estime Marie-George Buffet. « Dès la première réunion du Conseil des chefs d’Etat et de gouvernement, la France devra faire entendre sa volonté de réorienter la construction européenne et travailler à des initiatives permettant l’élaboration citoyenne d’un nouveau traité pour l’UE, facteur de progrès social de démocratie

Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Nationale
commenter cet article
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 15:45
A-t’on conscience des dangers de l’automédication ?

Elue régionale et membre de la Commission « Santé », je ne peux que m'indigner face au souhait de notre gouvernement d'inciter les Français à l'automédication. Les élus de notre République ont-ils réellement conscience des dangers qu'ils veulent faire prendre à nos concitoyens ?

Les conséquences de cette pratique sont nombreuses :
-    Retard de diagnostic,
-    Méconnaissance des effets secondaires,
-    Interaction avec un traitement en cours,
-    Erreur de posologie, surdosage,
-    Toxicité méconnue,
-    Allergie potentielle,
-    Aggravation sournoise d'un état de départ peu grave.
Quiconque ne peut s'improviser médecin !

Sous prétexte de développer le marché de l'automédication, les Français seront de nouveau les victimes d'un déremboursement de médicaments. Cette initiative fait suite à un rapport commandé par Xavier Bertrand, ministre de la Santé. Une fois de plus, notre gouvernement méprise les Français qu'ils jugent comme des privilégiés irresponsables abusant de la Sécurité Sociale et donc responsables de son déficit !

A l'heure où l'on nous oblige à aller voir notre médecin traitant pour se rendre chez un spécialiste (ce qui, je rappelle, implique deux visites au lieu d'une si nous nous y rendions directement, ... cherchez l'erreur !) nous serons désormais autorisés à acheter directement des médicaments en pharmacie sans passer cette fois ci par la case médecin, et donc sans remboursement. L'automédication sera donc la prise en charge par le patient à la place de
l'assurance-maladie.
82 produits se sont déjà vus suspendre de remboursement en 2003, et ils étaient 156 fin 2006, avec pour conséquence la flambée de leurs prix jusqu'à 400% en pharmacie, ceci bien évidemment à la grande satisfaction des laboratoires pharmaceutiques.

Les mesures préconisées par ce rapport s'accompagnent de la liberté des prix sur les médicaments dits «innovants», et de la hausse de tarifs accordés aux médecins libéraux ainsi que de nouvelles possibilités de dépassements d'honoraires, de la fermeture de services dans les hôpitaux publics, de l'ouverture de véritables boulevards dédiés à l'hospitalisation privée à but lucratif, de l'exonération de charges patronales.

Dans notre région, le constat en matière de santé est déjà affligeant. Lanterne rouge pour l'espérance de vie, surmortalité pour les maladies cardio-vasculaires et les cancers, l'habitant du Nord/Pas-de-Calais « consomme» déjà beaucoup moins de soins que la situation l'exigerait au regard de son état sanitaire. Cette situation gravissime en matière de santé se conjugue à des réalités socio-économiques difficiles qui se dégradent quotidiennement.
Ce système ultra-libéral que les français ont sorti par la grande porte lors du référendum sur la constitution européenne revient malheureusement par la fenêtre. Nous devons sortir du carcan de la logique comptable qui fait de la santé une simple marchandise. Les dépenses de santé doivent répondre aux besoins de la population et non pas être soumises aux mannes financières comme le gouvernement UMP.
Françoise Thilliez
Conseillère Régionale (PCF)
Membre de la Commission Santé.
Repost 0
Published by Françoise Thilliez - dans Politique - Santé
commenter cet article
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 15:34
Les Communistes de l'Agglomération Roubaisienne vous souhaitent une bonne année 2007, la Santé, la Paix et des avancèes sociales tellement nécessaires.
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Roubaix
commenter cet article
24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 15:18

Déclaration d'entrée en campagne de Marie-George Buffet.             
Le 22 décembre 2006.

Chers amis, chers camarades,

Il y a urgence.
Hommes et femmes de gauche, communistes, socialistes, écologistes,  alternatifs, républicains de gauche, toutes celles et ceux qui veulent une gauche populaire, antilibérale, nous nous devons d'entrer en campagne.
Le 29 mai 2005, nous avons fait gagner l'Europe du progrès social, de la démocratie et de la paix, contre l'Europe du tout marchand et de la libre concurrence. Nous nous sommes retrouvés ensuite, toutes et tous ensemble, dans de multiples luttes, face à la droite au pouvoir et l'extrême droite. Les jeunes ont gagné le retrait du CPE.
Après les échecs de la gauche plurielle, avec les hommes et les femmes qui ne voulaient plus subir et qui voulaient combattre, nous avons décidé de construire une nouvelle majorité à gauche qui réponde enfin aux attentes populaires.
Quel défi formidable ! Mettre fin aux alternances où l'on sort les sortants sans que jamais notre vie s'améliore. Battre la droite durablement. Sortir du choix des renoncements à gauche. Celui qui une fois au pouvoir sacrifie les besoins populaires aux tenants de l'ordre établi, aux multinationales, à l'OMC, à la Bourse ou à la Banque centrale européenne. Et celui qui ne vise qu'à contester, à appeler les salariés à lutter sans jamais agir pour leur donner le pouvoir.
Oui, nous voulons proposer ensemble une autre voie à gauche.
Celle du courage et du combat. Parce que pour que chacun et chacune puisse bien vivre et non survivre, pour garantir des droits réels, un toit, un emploi, un revenu, une école de la réussite, la culture pour tous et toutes, il faudra un gouvernement porté par la mobilisation populaire qui affronte, affronte les actionnaires, affronte la commission de Bruxelles, affronte le capitalisme mondialisé.
On nous dit que ce n'est pas possible. Et pourtant les peuples d'Amérique latine montrent que l'espoir peut se lever. Notre peuple peut aussi, une nouvelle fois, bousculer les pronostics, comme avec le référendum, lors des prochaines élections présidentielles et législatives.
Tout cela est possible. Mais jusqu'à présent nous sommes absents.
Les hommes et les femmes qui souffrent au quotidien ne savent plus s'ils doivent attendre quelque chose de la politique.
Les garde-fous peuvent sauter ; le populisme avance, l'extrême droite se rassemble. La droite accélère son travail de casse.
Et le rassemblement antilibéral est lui bloqué par un débat de sommet sur la candidature.
Les salariés menacés de licenciement ou de délocalisation, les femmes qui subissent toutes les violences au quotidien, les hommes et les femmes qui craignent, le 15 mars, la reprise des expulsions locatives, ceux et celles qui travaillent et ne peuvent plus joindre les deux bouts, les sans papiers ou logement qui vivent dans la peur et le froid, toutes celles et tous ceux qui croient que peut-être on pourrait changer les choses ne peuvent attendre.
Il faut entrer en lutte. Il faut entrer en campagne. Il faut avec celles et ceux qui le veulent ouvrir un nouveau chemin à gauche.
Il y a urgence, et nous devons sortir de l'impasse.
Aussi, au nom des hommes et des femmes que je rencontre quotidiennement partout en France, au nom de celles et ceux que je reçois comme élue locale, je prends mes responsabilités.
Aucune candidature ne fait le consensus dans le rassemblement antilibéral.  Prenons en acte.
Ma candidature a été largement partagée par les collectifs locaux. Prenons en acte.

Je rentre en campagne.
Pas seule, pas pour ma personne ou par intérêt de boutique.

J'appelle toutes les composantes de ce rassemblement, mais aussi toutes celles et ceux qui voudraient s'y associer, à construire une campagne collective, respectueuse de toutes les sensibilités. Je rentre en campagne en suspendant mes fonctions de secrétaire nationale du Parti communiste français, comme je m'y étais engagée. Certaine de l'engagement des militantes et militants communistes, confiante dans leur unité.
Je rentre en campagne et j'appelle toutes celles et ceux qui le souhaitent, dans les collectifs locaux, et au-delà, à faire de même pour que se lève une dynamique populaire et citoyenne.
Je rentre en campagne avec vous pour battre la droite et gagner. Et porter vos colères, vos paroles, vos exigences. Pour gagner une sécurité d'emploi et de formation. Pour gagner un toit, un espace pour vivre. Pour gagner des salaires dignes et le temps de vivre. Pour gagner une loi cadre contre les violences faites aux femmes. Pour gagner le droit de vivre ensemble dans la tranquillité. Pour gagner une protection sociale assurant à chacun et chacune le bien-être. Pour gagner une école qui fasse que chacun et chacune exprime le meilleur de lui-même.
Bien sûr, les tenants de la pensée unique, nous diront, comme en 2005, que tout cela n'est pas possible. Et bien moi, je rentre en campagne avec vous pour affronter l'Europe libérale et construire l'Europe du progrès social et de la démocratie, pour faire respecter  notre  bien commun, les services publics. Je rentre en campagne pour affronter la tyrannie des actionnaires, des marchés, des banques, et pour rendre, par une réforme de la fiscalité, l'argent utile aux hommes et aux femmes de ce pays.
Je rentre en campagne pour affronter le silence dans lequel tant d'hommes et de femmes sont réduits, avec une Vième République qui donne de vrais pouvoirs aux salariés dans l'entreprise, aux citoyens et citoyennes dans la vie publique, et le droit de vote aux résidents étrangers.
Je rentre en campagne pour affronter les mentalités rétrogrades qui refusent l'égalité entre les hommes et les femmes, qui entretiennent toutes les dominations, les discriminations.
Oui, je rentre en campagne comme féministe.
Je rentre en campagne pour offrir une autre vie à la jeunesse que celle de la précarité et du mal logement.
Je rentre en campagne pour affronter les logiques productivistes qui détruisent la planète.
Je rentre en campagne pour affronter tous les fauteurs de guerre, pour promouvoir la paix, le désarmement et une nouvelle organisation du monde; pour soutenir de grandes causes humanitaires, le droit des enfants. Et pas seulement par souci de justice, de solidarité ou de développement mais parce que nous avons « besoin » d'Afrique, d'Asie, d'Amériques et d'Europe pour résoudre nos propres difficultés et développer une mondialité nouvelle.
Oui, rentrons en campagne collectivement. Il y a urgence. Chaque jour tous mes actes viseront le plus large rassemblement pour aujourd'hui et pour demain.
Avec ce geste, mon geste, je vise à dépasser les blocages, relancer la dynamique populaire pour que l'espoir revive. En ces temps de fêtes de fin d'année, j'ai envie de  lancer un message d'espoir.
Aux hommes et aux femmes qui pensent qu'une gauche populaire antilibérale peut vraiment changer la vie, aux hommes et aux femmes qui en ont assez d'être gommés de la vie publique, aux hommes et aux femmes militantes et militants des collectifs locaux unitaires, aux hommes et aux femmes militantes et militants du Parti communiste français, je veux dire que tous et toutes ensemble nous pourrons tout bousculer. Notre peuple peut  gagner. C'est le sens de mon engagement.
C'est le sens de ma candidature à l'élection présidentielle.
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Nationale
commenter cet article
24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 15:11
Notre Camarade Emile DUHAMEL nous a quitté :



Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Roubaix
commenter cet article
20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 20:32
Les Communistes de l'Agglomération Roubaisienne se sont exprimés :

Ce mercredi 20 décembre 2006 les communistes de l'Agglomération Roubaisienne étaient appelés à s'exprimer pour la candidature à l'élection présidentielle.

95 % des votants se sont exprimés valablement.

La possibilité :
> Je choisis la proposition du Conseil National de la candidature commune de Marie George Buffet, choix partagé par les collectifs locaux, pour porter le rassemblement antilibéral à l'élection présidentielle,
a été retenue par 95 % des exprimés,

La possibilité :
> Je choisis le retrait de la cadidature de Marie George Buffet et la recherche d'une autre candidature commune du rassemblement antilibéral à l'élection présidentielle,
A été retenue par 5 % des exprimés.

Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Roubaix
commenter cet article
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 16:27
Une réponse suite à un article paru dans Nord Eclair du 9 décembre 2006 :

Monsieur YOUENN MARTIN
Nord Eclair
Edition de Roubaix

Monsieur,

Dans l’édition de Roubaix du 9 décembre 2006, j’ai lu avec grande attention l’article :
« Vie Economique – Pennel : le Député est dépité ».

Les Habitants de la 8ème circonscription n’ont vraiment pas beaucoup de chance. C’est un Député isolé, sans réseau de communication, ne lisant pas la presse locale, ne sachant pas ce qui se passe sur le territoire de l’agglomération roubaisienne qui a été élu en 2002.

Il est vrai qu’être à l’Assemblée Nationale, être dans les structures de l’UDF, être (un peu) dans sa commune, assurer une présence aux inaugurations,  aux réunions de quartiers, aux matchs de football de son équipe « fanion » cogiter sur l’évolution de la zone « Vignobland » au grand cottignies, la restructuration du parc Pompidou, … ne laisse pas beaucoup de disponibilité pour assumer un mandat efficace dans une circonscription dont une partie des Habitants souffrent particulièrement de la casse de l’emploi.
Dans le cadre du cri d’alarme que les Elus Communistes poussent depuis de nombreux mois sur la situation de l’emploi dans nos communes, la section du Parti Communiste Français  de l’Agglomération Roubaisienne invite les Salariés dont l’emploi est menacé, dont l’entreprise subit des restructurations ainsi que tous ceux et celles qui ont été victimes des délocalisations, des fermetures d’établissements, de suppressions de postes … à s’adresser directement au Député Gérard Vignoble dans ses permanences (quand il y en a), dans sa Mairie à Wasquehal (quand il est là), car LUI, il a les solutions, il suffit pour lui d’être informé suffisamment tôt.
Nous préconisons même de le saisir avant que les événements dramatiques se déroulent car qui peut dire aujourd’hui : « Cela ne m’arrivera pas ! ».

Dans ces conditions, il ne pourra plus dire : « Ce n’est pas de ma faute, c’est celle du Maire de Roubaix, du Maire de Wattrelos, de Lille Métropole Communauté Urbaine … ».
Plutôt que de s’en prendre à ses adversaires locaux et de régler ses « propres » comptes, il ferait bien mieux de s’en prendre à ceux qui sont à l’origine de tous ces désastres sociaux et économiques tels que le MEDEF et ses Valets de droite que sont les Elus de l’UMP et quand cela les arrangent les Elus de l’UDF.

Et en 2007, pour pouvoir compter sur un Député efficace, présent, proche des gens qui souffrent, il faudra, à coup sûr changer de bulletin de vote et porter à l’Assemblée Nationale un Représentant du Peuple déterminé à combattre cette politique libérale dévastatrice.


Pour la section PCF de
l’Agglomération Roubaisienne,
Cellule de Croix -  Wasquehal

 
Francis Provost

Repost 0
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 16:21
L'initiative du 8 décembre a été un FRANC SUCCES !
Repost 0