Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : PCF Section de Roubaix
  • PCF Section de Roubaix
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 08:42
Déclaration des communistes de Hem concernant leur engagement dans la campagne pour les élections municipales
Dans le contexte local et national que nous connaissons:
    •     attaques généralisées contre les valeurs traditionnelles d'égalité, de solidarité de notre société
    •     disparition dans les media officiels de toute expression remettant en cause ces évolutions présentées comme modernes et inéluctables
    •     bipolarisation forcée/imposée dans les media au mépris de toute démocratie
    •     manque de consistance et de crédibilité des réponses apportées, jusqu'à présent, par les dirigeants de l'opposition officielle, aux défis de notre temps et à l'entreprise de démolition sociale entreprise par le Medef et ses représentants à la tête du pays,

les communistes de Hem et leurs amis ont choisi d'apporter leur soutien et leur contribution à la liste de gauche proposée à Hem par Alain Vantroys.
S'y retrouvent en effet des militants et des citoyens dont on a pu vérifier l'honnêteté et l'implication citoyenne et/ou professionnelle dans des activités au coeur des problèmes de notre époque (environnement, social, éducation, jeunesse, droits de l'homme,...).
Leur capacité à prendre en charge la commune au mieux des intérêts de toute la population ne fait aucun doute.
L'intitulé "Hem durable et solidaire", ainsi que le programme proposé nous conviennent .
Dans le cadre du programme élaboré en commun avec toutes les composantes de la liste animée par Alain Vantroys, notre participation s'attachera particulièrement aux points suivants, à notre avis très insuffisamment pris en compte par les municipalités précédentes:
    •     Une intégration plus effective et une association réelle de toute la population et de ses associations à la gestion de la cité et de ses quartiers
    •     Une plus grande attention aux besoins de toute la population
    •     Une attention très forte et un accompagnement résolu dans les problèmes rencontrés par la population: emploi, transports, santé, sécurité, ...
    •     Un rééquilibrage de la qualité de la vie dans tous les quartiers
    •     Et le tout évidemment en tenant compte des autres collectivités (LMCU, Département, Région,etc), sociétés et services (Logicil, Esterra, Transpole...), Forces de police,... devant lesquels nous défendrons les intérêts de la population hémoise, dans le respect des responsabilités de chacun.
Hem, le 05/01/2008
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Hem
commenter cet article
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 19:59
Sans-titre-1.jpgLettre ouverte à mes camarades socialistes



En 2001, après dix huit ans la Gauche a repris la municipalité de Roubaix avec une majorité formée de toutes ses composantes (socialistes, communistes, radicaux de gauche, mouvement des citoyens, verts) à laquelle s'étaient joints des membres de la société civile.


Ensemble nous avons gagné cette élection, ensemble pendant 6 ans nous avons travaillé au service des roubaisiens.

Pour 2008, comme le prévoient les accords nationaux et départementaux  avec le Parti Socialiste, nous voulons reconduire les accords de 2001 autour du maire sortant.

Qu'aujourd’hui, René Vandierendonck au mépris de toutes les organisations politiques, brigue un nouveau mandat en s'alliant dés le premier tour avec le MODEM est à mes yeux scandaleux et désastreux .
Rien ne justifie ce choix, au contraire, Sarkozy au pouvoir, Roubaix doit rester à Gauche, pour organiser la résistance à sa politique et offrir des réponses alternatives aux gens modestes qui sont la raison d'être de notre engagement.

Camarades socialistes, après trois échecs consécutifs de la Gauche aux élections présidentielles , le dernier « une élection imperdable », quand depuis 5 ans la Droite était battue à chaque écheance électorale, camarades pensez vous qu'il soit de l'interet du peuple et des roubaisiens de se fourvoyer dans une alliance avec le Centre?

Pensez vous qu'il soit de l'interet des roubaisiens que reviennent à la tête de la municipalité l'adversaire de tout le mandat, le premier soutien du député de Droite Vercamer?

Avec de telles manoeuves quelle image donne-t-on de la politique?

Camarades, j'en appelle à votre integrité votre courage, il faut que René revienne à Gauche et sinon rassemblons nous pour faire échec à son projet.
Cela est de la plus haute importance pour nous tous citoyens qui ne renonçons pas à la justice au progrès social, à l'émancipation humaine, car au delà de l'opportunisme du maire sortant, c'est la perspective d'une rélle alternative politique dans ce pays qui se joue.
Camarades socialistes, ne desespérons pas l'avenir, rassemblons nous pour que la ville de Roubaix reste ancrée à Gauche.

Roubaix le 7decembre 2007
Jean Marie Duriez
communiste et conseiller municipal délégué


Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Roubaix
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 16:44
Sur proposition et argumentaire du
Conseiller Municipal Communiste Francis Provost,
le Maire de Wasquehal a pris un arrêté
interdisant les coupures d'eau, de  gaz et d'électricité pour les personnes en difficultés sociales.


Intervention de Francis Provost, Conseiller Municipal Communiste
lors du Conseil Municipal du 28 novembre 2007.

Proposition de prise d’un arrêté par M. le Maire interdisant les coupures d’eau, de gaz et d’électricité pour les familles en difficulté économique et sociale sur le territoire de la commune de Wasquehal.

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les Adjoints et Conseillers Municipaux, je ne vais pas redévelopper tout l’argumentaire que j’ai fait parvenir à tous les membres du Conseil Municipal, je ne reprendrais que quelques éléments clés de ma proposition.

La pauvreté se développe dans notre Pays, dans notre Région et aussi bien évidemment dans notre agglomération. Notre commune est touchée aussi par ce fléau qui est généré par :
-    Des salaires faibles,
-    Des emplois instables,
-    Une précarité en augmentation importante,
-    Une hausse forte des dépenses incompressibles des ménages telles que l’alimentaire, les transports, la protection sociale, les loyers et bien sûr l’eau et l’énergie.

Sans vouloir déclencher une polémique stérile, le constat est bien là :

«  Nous vivons dans une société à deux vitesses et ceux qui restent sur le bord de la route entrent très vite dans l’engrenage de la misère qui broie les familles de façon, bien souvent irrémédiable. »

Les coupures de fourniture d’éléments vitaux pour la vie : l’eau, le gaz et l’électricité, sont les signes qui annoncent la chute vertigineuse et la désocialisation de certaines familles fragilisées.

Bien sûr, les Pouvoirs Publics se sont penchés sur ces questions, des lois, des dispositions ont été prises pour freiner les dégradations de situation. Mais dans le concret, sans mettre en cause qui que ce soit, des familles sont privées de l’usage indispensable de ces produits de base.

Les services sociaux font leur travail, ils le font bien, en grande responsabilité, mais ils ne disposent que de moyens très limités pour la prise en compte des cas, renseignements, aiguillage, sollicitation de services compétents. Mais, avec tout le professionnalisme et la bonne volonté qui sont les leurs, ils ne peuvent éviter que certaines familles chutent.

Certains, après s’être apitoyé quelques instants sur ces situations difficiles, considèrent que c’est dommage mais que ce n’est pas à EDF, GDF ou la société des eaux à en supporter les conséquences financières.
Nous avons, d’ailleurs, pu lire dans la presse locale un article conséquent, très intéressant sur cette question et un gros titre : « EDF : On ne peut pas se substituer aux services sociaux ! ».

Dans l’exercice des missions de service public, chacun à une responsabilité à assumer, EDF, GDF et les sociétés de distribution de l’eau aussi. Au lieu de faire jouer la solidarité nationale, les problèmes sont renvoyés sur les populations locales.
La mission de service public ne peut se traduire par la gestion des clients « bon payeur » par les entreprises travaillant d’abord pour leurs actionnaires, et la gestion des problèmes par les collectivités locales.

Face à cette gangrène, j’ai donc saisi Monsieur le Maire sur cette question et j’ai proposé, comme cela a été fait dans certaines communes, de prendre des dispositions locales interdisant de priver des familles en difficulté de l’usage des produits élémentaires que sont l’eau, le gaz et l’électricité.

Je ne suis pas naïf. Je sais très bien que de la prise de décision de cette nature à sa mise en œuvre, le chemin est long et parsemé d’embûches.

Mais si nous pouvons, dans notre Commune, contribuer à sensibiliser les Populations en général et les décideurs politiques sur cette question vitale, nous aurons fait avancer le dossier et la lutte contre la misère.
Alors, comme le stipulait l’affiche d’Emmaûs : « Déclarons la guerre à la misère » en prenant, en toute responsabilité collective, les décisions qui s’imposent aujourd’hui.

Merci pour votre écoute et votre attention.
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Croix - Wasquehal
commenter cet article
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 19:59

  Une Belle Manif (19 000 Participants annoncés !)

Le PCF était bien présent pour soutenir les Manisfestants pour l'Emploi, les Salaires, les Retraites, la Protection Sociale, le Service Public ...

Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Nationale
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 12:02
Article paru dans
la Voix du Nord du 17 novembre 2007
vdn001.jpg
vdn002.jpgTexte de l'article :

Ou en sont les communistes roubaisiens ? Pour résumer, et à ce jour :
1) ils ne veulent pas suivre le maire socialiste car il va s'allier avec « le Mo-Dem, donc la droite » ;
2) du coup, ils en appellent à un grand rassemblement de toute la gauche, mais les discussions ne font que commencer ; 3) les électeurs socialistes eux-mêmes sont appelés à la désobéissance pour se rallier à cette hypothétique future liste d'union.

On en parle de plus en plus, la section locale du parti communiste le confirme : « Le maire de Roubaix nous a annoncé son alliance claire avec le MoDem de M. Verspieren, sans toutefois rejeter le PC, explique Fabrice Belin, actuel adjoint de René Vandierendonck et secrétaire de la section PC. Nous, on redemandait, comme le prévoit l’accord départemental entre le PS et le PC, la reconduction des accords de 2001.

Mais dans le contexte de Roubaix, on en appelle à un rassemblement le plus large à gauche. » Justification, sans détour, de l'autre adjoint communiste et conseiller communautaire, Jean-Pierre Marescaux : « Le MoDem, c'est la droite ! »

Pour les communistes, impossible donc de participer à une liste d'union pour la ville avec leurs opposants d'hier. Alors, ils engagent les discussions avec « la gauche », comprenez la vraie, pas celle du PS de René Vandierendonck qui est, selon eux, en train de les trahir : « Je suis élu depuis 30 ans à Roubaix, poursuit Jean-Pierre Marescaux. J'ai travaillé avec les camarades socialistes qui demain vont partir avec le Mo-Dem. Eh bien, ces camarades-là n'ont pas beaucoup de fierté. Où sont les véritables valeurs de gauche dont la ville de Roubaix, avec son électoral populaire, a vraiment besoin ?Il  y a une trahison sur l'électorat de gauche. »

« Pas un club de frustrés »

Alors, les communistes s'adressent directement aux électeurs : « On en appelle sincèrement aux militants et aux électeurs socialistes, ceux qui veulent rester à gauche, tout simplement », résumeJean-Pierre Marescaux. « On demande aux Roubaisiens de ne pas faire la même erreur que les Wasquehaliens quand Vignoble a quitté le PS », renchérit Jean-Marie Duriez, (erreur du journaliste, lire, Francis Provost) conseiller municipal à Wasquehal.

Le PC lance donc l'idée d'une liste de gauche. On parle des Verts, du PRG, du MRC, de LO, de la LCR...« On va rencontrer toutes les forces de gauche dans les quinze jours, détaille Fabrice
Belin. Mais le but, ce n'est pas de faire un club de frustrés. On est sur l'élaboration d'un projet. »

Dont personne ne sait s'il pourra aboutir. Cela dépendra des doléances des uns, des conditions des autres, de la gourmandise de certains... Bref, il reste à définir le cadre autant que le fond.

Et puis, si finalement l'union entre PS et centristes ne se faisait pas (elle n'est pas encore officiellement finalisée) ? Si René Vandierendonck changeait d'avis ? « Celui qui a déjà réussi à faire changer Vandierendonck d'une idée,qu'il lève le doigt ! », ironise Jean-Pierre Marescaux, entre déception et colère. •

WILFRIED HECQUET


Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Roubaix
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 09:02
Sur la politique générale de Sarkozy :

17---presse-17-11-07.jpg
Sur la situation à Wasquehal :

18---presse-17-11-07.jpg

Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Roubaix
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 07:58
Les Communistes de l'Agglomération Roubaisienne ont tenu
une conférence de presse

Dans Nord Eclair du 16 novembre :

ne-002.jpg
Texte de l'article :


"Ca a pris quelques minutes, le temps de boire une tasse de café ", raconte Jean-Pierre Marescaux.

René Vandierendonck, le maire socialiste sortant, les a reçus Fabrice Belin et lui pour leur annoncer son intention de faire alliance dès le premier tour avec l'UDF-Mquvement démocrate.

Les élus communistes ont encaissé le choc. « Je sais que je vous pose un problème », leur aurait dit le maire. Pour le PCF, le choix a été vite fait : si c'est avec le MoDem, ce sera sans eux.

Hier matin, la section PCF de l'agglomération roubaisienne tenait un point-presse pour annoncer sa stratégie. Sans trop d'espoir de voir Vandierendonck revenir en arrière, les communistes veulent « impulser le rassemblement de gauche ». Encore sous le choc -
« nous ne comprenons pas l'attitude du PS, rien ne justifie un accord avec le MoDem, ça ne colle pas avec la réalité roubaisienne » -, ils comptent se tourner vers toutes les autres forces de gauche (Verts, PRG, LO, LCR, MRC, militants associatifs). « On est prêt à discuter de tout, on n'exclut strictement rien », précise Fabrice Belin.
Comprenez : ils n'exigeront pas la tête de liste que pourraient bien réclamer les Verts.

Les communistes en appellent aussi aux électeurs et aux militants socialistes': " Le MoDem. c'est la droite," estime Jean-Marie Duriez, élu communiste. Au dernier conseil municipal, il s'étonnait encore qu'on ait créé des postes d'agent dans le cadre des 35 heures. 
« Quelque part, il y a une trahison, renchérit Jean-Pierre Marescaux. On en appelle à l'électorat socialiste : qu'il ne se laisse pas voler la mairie !»


On ne pourra pas reprocher aux élus communistes roubaisiens d'être accrochés à leur mandat : ils assurent que René Vandierendonck ne leur a pas fermé la porte. Pas sûr que les Verts pourront en dire autant. •
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Roubaix
commenter cet article
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 09:58
Roubaix---31.jpgAprés avoir déposé plus de 4 000 C.V. à l'Elysée,
Les Marcheurs pour l'Emploi dans
le Nord - Pas de Calais, les Parlementaires régionaux et un millier de manifestants  de la Région
ont rejoint la manifestation nationale qui a rassemblé plus de 5 000 personnes.

Cette "Manif" s'est terminée par un  meeting de Lutte et  une intervention de Marie George Buffet.

  Résister ensemble pour ne pas être laminé séparément !

Tel est notre mot d'ordre !

Pour voir les photos Roubaisiennes, cliquez sur : "Photos Roubaix".

Pour voir plus de photos de la manif, cliquez sur : "Plus de Photos".
 
Repost 0
25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 19:27
Marie-George BUFFET
Députée de Seine-Saint-Denis

Question d’actualité
mardi 23 octobre 2007


Monsieur le Président,
Chers collègues,

Ma question s'adresse au Premier ministre.


400 000 personnes ont manifesté  à Lisbonne contre la flexsécurité lors du sommet européen. Plusieurs centaines de milliers d’italiens ont fait de même samedi contre la rigueur.
Et en France, les trois quarts des cheminots, un record, ont dit jeudi qu'ils n’acceptaient pas que leurs droits soient encore attaqués.
Aujourd'hui, devant l'Assemblée, un rassemblement se tient pour le droit à la santé !
Partout en Europe, des hommes et des femmes se lèvent contre ces politiques de régression que vous appelez «  réformes «. Et les gouvernements comme le vôtre, continuent d'inspirer et de s'inspirer de tout ce que fait l'Union européenne : votre réforme des retraites, votre réforme du droit du travail, les cadeaux pour le patronat, tout s'inscrit dans le carcan du libéralisme de Maastricht.
Mais, nos concitoyens ont dit non à cette Europe là.
Le Président de la République s’était engagé dans sa campagne à  renégocier le traité pour faire entendre, disait-il, la voix du Non. Au final, il nous impose une copie du projet de constitution que les français ont rejeté.
Votre traité qui n'est pas simplifié, c'est le règne de la concurrence libre et non faussée, celui du démantèlement des services publics, de la pression sur les salaires, c’est la poursuite de la précarisation du monde du travail.
Ce traité, c'est le règne tout puissant de la Banque centrale européenne et  ses cadeaux aux banquiers.
Où est la démocratie ?
Les peuples d'Europe veulent être consultés. Un sondage en a témoigné. Les Français veulent, à plus de 60%, un référendum. Ils ont montré en 2005 leur intérêt à débattre de la construction européenne. Ils l'ont fait avec sérieux et intelligence.
Mais vous avez peur de cette aspiration qui grandit à une Europe sociale et solidaire. Une Europe écologique et démocratique. Vous préférez passer en catimini !
Alors, Monsieur le Premier ministre, allez-vous oser  le grand débat avec les citoyens sur l'Europe dont nous avons besoin ? Notre peuple va-t-il pouvoir se prononcer par référendum ?


Pour signer la pétition en ligne "CLIQUEZ ICI"
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Nationale
commenter cet article
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 09:50
Vos C.V. A l'Elysée
A L'initiative des parlementaires
Communistes du Nord -Pas-de-calais

Marche pour l'emploi
du 24 au 27 octobre 2007


Deux rendez-vous à ne pas manquer :

- Mercredi 24 octobre 9H.30 place de la République à Lille :
Départ de la Marche sur Paris,
venez nombreux soutenir les marcheurs !

- Samedi 27 octobre Manif à Paris :
7H.30 Espace Paul Eluard
183 grand rue à Roubaix,
Départ du bus des sections de
Roubaix Tourcoing et Wattrelos
pour rejoindre les marcheurs ,
déposer les CV à l'Elysée et manifester à Paris.

Inscrivez vous !
tel 06 21 20 19 87,
ou 03 20 83 75 26
ou 06 64 77 72 84
ou en utilisant les commentaires de cet article
Merci, à bientôt.
Repost 0
Published by Provost Francis - dans Politique Nationale
commenter cet article