Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : PCF Section de Roubaix
  • PCF Section de Roubaix
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 07:56

Une précipitation maladroite, inopportune, et préjudiciable pour les enfants de notre commune

Soyons clairs, les communistes, les militants du Front de Gauche, sont tout à fait d’accord avec la proposition ministérielle de faire passer la semaine des écoliers de quatre jours à quatre jours et demi. Mais à Roubaix, cette décision a été prise dans la précipitation et la hâte, alors qu’elle aurait pu être préparée démocratiquement et intelligemment pour la rentrée 2014. Les communistes de Roubaix ont rencontré de nombreux parents d’élèves et de nombreux enseignants, ils étaient présents lors de la réunion de 200 employés de la commune, organisée par la CGT-Communaux de Roubaix. Tous ces contacts témoignent de l’inquiétude, voir de la colère de nombreuses familles, enseignants et employés communaux.

Lors du Conseil Municipal du 27 juin, les élues communistes, Fatma Erdogan et Christiane Fondfroide se sont abstenues face aux propositions faites par monsieur le maire. Vous trouverez, ci-dessous, la réaction des communistes, énoncée par Fatma Erdogan, lors de ce Conseil Municipal.

 

La modification du rythme scolaire.

 

Monsieur le Maire, chers collègues,

Il est étonnant de voir que nous allons délibérer aujourd’hui sur l’organisation de la réforme alors que les habitants ont déjà été informés des modalités de sa mise en place.

Cette réforme pose d’énormes problèmes dans notre ville. Une concertation pure forme ne permet pas aux parents et aux enseignants d’être partie prenante des décisions.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer les responsables CGT Communaux lors d’une réunion le 06 juin dernier, ici à l’Hôtel de Ville.

  • Le personnel travaillant dans les écoles vit avec beaucoup de difficulté et de souffrance leur travail quotidien alors qu’il est indispensable à la bonne vie et à l’apprentissage des enfants.
  • Beaucoup ont soulignés les difficultés de discussions avec les responsables des services municipaux.
  • Nous soutenons le principe de cette réforme, toutefois la précipitation avec laquelle elle est mise en place est grave. Beaucoup de familles la vivent mal, beaucoup d’enseignants aussi. Il ne s’agit pas d’occuper les enfants mais de favoriser leur épanouissement.

Comment favoriser l’épanouissement des enfants sans créer des postes de travail supplémentaires nécessaires à l’encadrement des enfants ? Quel budget est prévu pour 2014 ?

Les enfants roubaisiens déjà très touchés par la pauvreté et la misère, ne doivent pas servir de laboratoire pour ce projet. Nos enfants et l’avenir de notre ville méritent mieux.

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Agglo Roubaisienne - dans Politique Roubaix
commenter cet article

commentaires