Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : PCF Section de Roubaix
  • PCF Section de Roubaix
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 15:56

Les Roms : une politique de Gribouille

Depuis le mois d’août 2012, des familles Roms ont trouvé refuge sur un parking désaffecté de Roubaix. Le 21 mai, le maire de Roubaix se proposait de les installer sur une friche industrielle. Nous soulignions la précarité du lieu et sans doute même son insalubrité. La droite quant à elle, menait une violente campagne démagogue et xénophobe demandant de chasser les Roms sans rien prévoir pour un hébergement décent.

Lors du dernier Conseil Municipal, ce 27 juin, monsieur le maire changeait de nouveau de position. Les Roms ne seraient plus concentrés sur l’ancienne friche industrielle, ils resteraient dans la précarité de leur parking. Est-ce là une politique humaine et intelligente ?

Lors du Conseil Municipal, Fatma Erdogan, élue communiste, fit l’intervention ci-dessous.

Les Roms :

Rappelons la chronologie :

Le 21 mai, Monsieur le Maire vous organisez une réunion dans le quartier où devait être implantées 50 caravanes roms dans un terrain plus ou moins adapté. Réaction mitigée de la population bien qu’à Roubaix, comme l’a indiqué la presse, beaucoup de roubaisiens n’éprouvent aucun sentiment xénophobe ou raciste.  Durant cette réunion des propos délictueux sont prononcés :

« Les Roms à Auschwitz ! »

Le  1er juin, lors de la fête de l’Amitié, les collaborateurs de Monsieur le Maire défendent ce projet en indiquant qu’il serait soutenu par une association et des assistantes sociales. Le lendemain Monsieur le Maire vous portez plainte, à juste titre, contre l’auteur des propos délictueux le 21 mai.

La droite se livre à une campagne dont le but est de mettre de l’huile sur le feu. Des tracts sont distribués signés par l’UMP « Les Roms hors de Roubaix ! ».

La droite oublie volontairement deux choses :

  • La responsabilité du gouvernement Sarkozy d’avoir hâté la signature d’accord européen avec la Bulgarie et la Roumanie, favorisant le départ de quelques milliers de Roms.
  • Le refus des mairies de l’agglomération lilloise d’intégrer des Roms sur leurs territoires.

Le 1er juin, à la fête de l’Amitié, deux chercheurs ont indiqué clairement que les Roms étaient des sédentaires et qu’ils souhaitent s’intégrer dans le tissu social existant.

Maintenant Mr le Maire vous nous dites que vous abandonnez le projet de rassembler 50 caravanes sur la friche Niédé.

Aujourd’hui vous nous dîtes que vous maintenez les Roms du Galon d’Eau ; dans une situation précaire et humainement inacceptable.

En fait que révèle cette situation faite aux Roms ; elle témoigne de la situation du logement dans notre ville de cent mille habitants.

Pour nous, communistes, Roubaix a besoin :

  • De continuer à développer des logements réellement sociaux, particulièrement de grandes dimensions.
  • La réhabilitation HQE des immeubles existants.
  • L’aide aux petits propriétaires, frappés par la crise, pour réhabiliter leur logement
  • Un réel combat contre les marchands de sommeil.
  • Et bien sûr puisqu’il le faut la réquisition d’immeubles pour en faire en urgence des logements

 

Et j’ajoute qu’il est scandaleux dans un pays comme le nôtre que des familles, des êtres humains soient pas ou mal logés. Le logement est le premier pas vers la dignité et l’insertion.

Fatma Erdogan, élue, membre du parti communiste.

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Agglo Roubaisienne - dans Politique Roubaix
commenter cet article

commentaires

rosa 03/07/2013 09:02

il y a un an, la politique du maire n'était pas gribouille lorsqu'il s'est agi d'expulser 4 familles rroms qui avaient trouvé refuge dans des maisons, cette évacuation ayant été faite la veille de l'hiver sous la pluie!

Eric 04/07/2013 10:00

Cet automne le Parti Communiste de Roubaix a diffusé un tract dénonçant les expulsions des Roms de logements insalubres... sans que ne soit proposé de relogement décent. Dans ce tract le PCF demandait déjà au Maire de Roubaix de procéder à des réquisitions de logements vides, très nombreux sur la commune, pour y loger tout les roubaisiens, y compris les Roms. Mais peut être que vous n'aviez pas connaissance de cette information non relayée par la presse.