Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : PCF Section de Roubaix
  • PCF Section de Roubaix
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 10:01
Communiqué de presse


    Le collectif de la gauche antilibérale de Roubaix réuni le lundi 23 avril 2007 a pris acte des résultats du premier tour de l’élection présidentielle. La division du camp antilibéral l’aura handicapé dans son combat contre l’embrigadement médiatique et le matraquage des sondages.

    A court terme, il faut affirmer un choix clair : celui d’une société de solidarité, incompatible avec le projet de Nicolas Sarkozy qui veut réduire les garanties sociales et les droits des travailleurs et des pauvres pour mieux les protéger si l’on a bien compris.

    C’est pourquoi nous mènerons campagne pour dénoncer cette hypocrisie et nous appelons à voter contre lui et à battre la droite le 6 mai 2007.

    Dès le 1er Mai nous appelons à continuer dans l’unité le combat antilibéral en participant aux manifestations.


Le comité de Roubaix de la gauche antilibérale, soutenu par :

- Le Comité José Bové,
- La Ligue Communiste Révolutionnaire,
- Le Parti Communiste Français,
- Rouge vif….

Partager cet article

Repost 0
Published by Provost Francis - dans Election Présidentielle
commenter cet article

commentaires

HUBAUT MICHEL 24/04/2007 23:43

J'ai simplement envie de dire qu'il est temps de pleurer sur le passé l'élan existait il a été brisé par des calculs politicards personne ne sort grandi de pitoyable épisode dans cette affaire il ya des baiseurs et des baisés quand on laisse la démocratie a la porte on n'obtien que ce résultat ; pour moi et pour d'autre le combat continue avec ou sans comités antilibéraux être antilibéral ne se décrète pas ça se vi avec ou sans structures .
aprés les aternoiments 92 ouvriers se retrouvent à la rue et rien que cela mérite d'essayer de faire de la politique et faire de la politique c'est de pensé aux autres avant de soigner son égo a bon entendeur salut .