• : PCF Agglomération Roubaisienne
  • PCF Agglomération Roubaisienne
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 18:15

Samedi 22 novembre 2014, les communistes de l’agglomération roubaisienne vous invitent à la grande fête de leur journal « Liberté-Hebdo ».
Cette fête aura lieu dans un contexte qui va en s'aggravant pour la grande majorité de la population sous un gouvernement se prétendant de gauche, mais qui préfère servir les intérêts des milieux d'affaire et s'attaquer au niveau de vie et aux droits des familles, des salariés, des sans-emploi.
Les analyses et les propositions du Front de Gauche sont plus que jamais d'actualité.
Venez en discuter avec nous !

Cette année, cette fête débutera samedi à 15h00
Nous vous proposons des lectures, des spectacles,
des débats,
en particulier sur les questions européennes et internationales,
Francis Wurtz nous a confirmé sa présence,
des camarades du PTB belge et de Die Linke allemand seront présents.

Nous comptons sur la participation des associations et organisations amies et militantes traditionnellement présentes,
qui pourront vous présenter leurs activités, leurs combats.

Viendront ensuite des prises de paroles sur la situation politique et sociale.

À partir de 19h00: un repas fraternel (réservation à prévoir avant le 20/11) conclura la soirée

Samedi 22 novembre Roubaix fête Liberté-Hebdo 2014

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 11:27
Austérité stop ! :

Sortir de l'étau austéritaire

Manuel Valls est allé déclarer sa flamme aux financiers de la City de Londres en annonçant que son gouvernement était « pro-business ». Quelques semaines auparavant il avait fait allégeance aux patrons français en révélant « J’aime les entreprises » à l’université d’été du Medef, puis à Berlin, devant un parterre d’industriels allemands, le Premier ministre traduisait sa ritournelle en allemand : « Ich mag die Unternehmen ».
Avoir un Premier ministre qui sait parler de nombreuses langues étrangères, c’est bien. Ce serait mieux encore s’il aimait le peuple . Malheureusement, le peuple ne peut compter sur aucun cadeau du gouvernement : baisse des prestations familiales, du pouvoir d’achat, augmentation de la fiscalité et du chômage.. Les cadeaux c’est pour les actionnaires, les patrons et le business

Valls signe les chèques , 6,5 milliards en 2015, 8 milliards en 2016, 5,5 milliards en 2017, qui s’ajoutent aux 20 du CICE.

Aux actes citoyen-nes !
Le 16 octobre à l’appel de leurs syndicats, des dizaines de milliers de salarié-es manifesteront pour dire : « L’austérité ça suffit ! Non au pacte de responsabilité » et pour exiger des mesures immédiates pour le progrès social, défendre et améliorer notre protection sociale. ». Ils auront le soutien du PCF et du Front de gauche. La peur doit vite changer de camp La colère est d’autant plus grande que des solutions et des forces existent pour une autre politique. Le temps est venu pour tous ceux qui refusent ce cap suicidaire d’entrer en action, de débattre et d’agir en commun, de rassembler la gauche et le peuple pour construire une autre politique. Avec les millions de Français qui se sentent aujourd’hui trahis par les choix gouvernementaux, des fronts larges d’action et de solutions doivent maintenant se constituer partout dans le pays pour la relance sociale, la justice fiscale, la lutte contre les gâchis de la finance, les créations d’emplois utiles aux services publics, au logement, à l’industrie et à la transition écologique, et pour la 6e République . Le changement, c’est possible • Il est urgent et possible d’en finir avec une société de l’hyper-concurrence, de libérer l’économie et le travail du poids du capital. Les salaires et l’emploi sont des richesses et non un coût. Les banques doivent financer la relance sociale et plus la finance. • Il est urgent et possible de reconquérir notre industrie, de développer un nouveau modèle productif au service de l’emploi et de la transition écologique. L’état doit mobiliser tous les moyens pour cela. • Il est urgent et possible de réaliser l’égalité des droits pour tous, développer les services de proximité, garants de cette égalité. Les services publics sont un atout qu’il faut développer et non affaiblir. • Il est urgent et possible de redonner le pouvoir aux citoyens, de construire une république de la citoyenneté : la VIe République. La casse de nos territoires doit cesser. • Il est urgent et possible de rompre avec cette Europe du fric et de refonder un projet européen, de coopération et non de concurrence. La France doit se battre et non se plier devant Angela Merkel et les états-Unis.

Rassemblons-nous Les communistes lancent un appel à toutes celles et tous ceux qui refusent l’impasse et l’injustice de la politique actuellement menée, qui ne veulent pas du retour de la droite, encore moins de l’extrême droite, qui aspirent à sortir de l’austérité et construire un projet de gauche d’alternative aux choix du gouvernement Hollande/Valls. Les forces politiques, sociales et citoyennes existent pour soutenir un tel projet. A toutes et tous, nous disons : « Ouvrons le dialogue, le chantier commun de la construction de ce projet » . Et agissons ensemble sans tarder. Il est temps, grand temps que se lève un Front populaire, un Front large, un Front du peuple.

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 10:13

La section de l'agglomération roubaisienne du Parti Communiste Français apporte son total soutien à la journée d'action des syndicats du 16 octobre pour la défense et la reconquête de la sécurité sociale :
Au moment où s'ouvre au Parlement le projet de loi sur le financement de la Sécurité sociale, salariés du privé et du public, privés d'emploi, retraités, rassemblons nous et soyons tous dans la rue pour combattre et desserrer l'étau austéritaire.
51 milliards d'économies budgétaires pour 2015, c'est insupportable pour la population de nos villes dont la vie dépend tant des services publics et des associations.
Partout rassemblons-nous pour résister : En 2013 la mobilisation citoyenne a permis de maintenir les urgences à l’hôpital de Wattrelos.
La construction de la nouvelle maternité de Roubaix qu'on attend depuis 10 ans s'engage en contrepartie de 2 millions d'économies par an pendant 8 ans sur le fonctionnement de l’hôpital de Roubaix, intolérable !
Jeudi 16 rassemblement 14h place de la solidarité à Lille (Métro Waz
emmes)

Pour la section
Jean-Marie DURIEZ

(communiqué)

*

*

jeudi 16 octobre - 14:30
Manifestation 16 octobre à Lille :

Mobilisation pour la protection sociale, l'emploi et les salaires

SALAIRES BLOQUES - EMPLOIS SUPPRIMES - PERSONNELS MEPRISES + D’ARGENT POUR LA SECU

MANIFESTATION Jeudi 16 octobre 14h place de la solidarité à Lille (Métro Wazemmes)

A l’appel des organisations syndicales

Le gouvernement a encore frappé : il vient d’annoncer la prime de naissance divisée par trois dès le second enfant, la durée du congé parental divisée par deux pour les mères, divers versements repoussés d’un mois et la majoration des allocations familiales repoussée de 14 à 16 ans.

Quelques mesures « emblématiques » sur la famille de son projet de loi à venir sur le financement de la Sécurité sociale (PLFSS). 700 millions prélevées dans les porte-monnaie des familles, alors que les patrons viennent d’être exonérés du paiement de la cotisation familiale. Combien seront annoncés dans les autres branches ? Le choix du gouvernement est clair : prendre aux pauvres pour donner aux riches.

Hollande c’est Robin des Bois à l’envers.

Congé parental : de qui se moque-t-on ?

18 mois pour chaque conjoint sans augmentation de l’indemnité versée qui s’élève à 566 euros ! Au nom de la réduction des déficits publics, le gouvernement fait des choix austéritaires qui vont frapper de plein fouet les familles et singulièrement les femmes. Les mêmes, si prompts à prendre en exemple d’autres pays européens pour faire passer la pilule de l’austérité, oublient de dire que celui ou celle qui prend un congé parental perçoit, en Allemagne, 67% de son salaire net et en Suède 80% !

Utiliser l’aspiration légitime à faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes pour faire des économies sur le dos des familles et pour réduire le temps d’un des parents près de son enfant est scandaleux. D’autant que la France est en retard de 400 000 places de crèches nécessaires pour les familles et leurs enfants et que tout rattrapage est en panne du fait de l’austérité.

Une grande mansuétude pour les actionnaires

La vraie question c’est de savoir comment le gouvernement compte s’y prendre après l’annonce de 30 milliards d’exonérations de cotisations familiales employeurs. ? De fait, le gouvernement s’en prend aux familles pour renflouer le budget de la Sécurité sociale plutôt que de revoir l’assiette des cotisations en s’en prenant notamment aux dividendes des actionnaires et de s’en prendre aux 25 milliards d’euros annuels de fraude aux cotisations patronales. Malheureusement, ce n’est pas moins de 3,2 milliards d’économies sur la seule branche maladie, en ciblant particulièrement les produits de santé,que prétend faire le gouvernement.

Le 16 octobre pour d’autres choix

Les associations, les syndicats sont vent debout. Thierry Le Paon explique : « L’objectif est que le budget ne soit pas voté en l’état », « dans le cadre des politiques d’austérité menées par ce gouvernement, dans le cadre du pacte de responsabilité, on parle beaucoup des 41 milliards d’euros donnés au patronat » mais « moins des économies budgétaires engagées, les 51 milliards ». « Or elles se feront en grande partie sur la santé, au moment même où l’hôpital public manque de moyens ». Ils pourront compter sur le soutien du PCF et des parlementaires communistes et du Front de gauche.

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 21:28

Déclaration de Pierre Laurent
Secrétaire national du PCF

Paris, le 26 aout 2014

La démission du gouvernement Valls, cinq mois après son entrée en fonction était un premier et terrible constat d'échec. La liste du gouvernement Valls II en est un second, tout aussi éclatant. Avec une équipe toujours plus étroite politiquement et une politique annoncée plus droitière que jamais, symbolisée par l'arrivée d'Emmanuel Macron, homme-clé des banques et de la finance, l'exécutif s'enfonce dans une impasse dangereuse pour la France.

La politique Hollande-Valls n'obtient aucun résultat. Les causes sont connues : une austérité draconienne, une dépression de la demande par la baisse des salaires et du pouvoir d'achat, des libertés et des cadeaux accrus pour la finance et et le capital, une offre productive saignée par la rémunération des dividendes. Le nouveau gouvernement va amplifier cette politique, l'échec est programmé d'avance. La France peut gravement dévisser. L'autoritarisme et la brutalité comme méthode de gouvernement ne feront qu’accélérer cette grave crise politique.

Ce gouvernement sera incapable de rassembler les Français, la gauche et même les socialistes, pour renouer avec les exigences d'une politique de redressement national. Nous ne pouvons pas laisser faire car le prix à payer est déjà et sera plus lourd encore pour la France et les Français. Notre colère est d'autant plus grande que des solutions et des forces existent pour une autre politique. Le temps est venu pour tous ceux qui refusent ce cap suicidaire d'entrer en action, de débattre et d'agir en commun, de rassembler la gauche et le peuple pour construire une autre politique. Des fronts larges d'actions et de solutions doivent maintenant se constituer partout dans le pays pour la relance sociale, la justice fiscale, la lutte contre les gâchis de la finance, les créations d'emplois utiles aux services publics, au logement, à l'industrie et à la transition écologique, et pour la refondation démocratique de la République. Je donne rendez-vous à la fête de l'Humanité à toutes celles et ceux qui y sont prêts.

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 01:01

Communiqué des communistes de Hem, Lys-Lez-Lannoy et de Leers qui se sont réunis ce mardi 5 août 2014:

Au-delà de la politique gouvernementale, ils dénoncent la situation en Palestine. Un constat intolérable – une population civile meurtrie : près de 2000 morts, des milliers de blessés et mutilés, des dizaines de milliers de destructions : hôpitaux, écoles, universités, maternités, maisons, immeubles, cimetières, églises, mosquées, centrales électriques, marchés, stocks de nourritures et de médicaments..

Devant un contexte aussi déplorable, Les communistes condamnent l’agression sanglante des responsables d’Israël contre la population palestinienne.
Ils condamnent également le soutien réaffirmé du gouvernement Hollande à la guerre coloniale israélienne qui martyrise le peuple palestinien.

Ils appellent tous les citoyens indignés à participer nombreux aux manifestations organisées par "le Collectif national pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens".

La préconisation d'une paix durable et juste ne se fera pas sans :
- la reconnaissance des droits nationaux du peuple palestinien,
- la création d'un vrai état palestinien
- et le respect de toutes les recommandations de l'ONU.

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 12:35

Manifestons pour la Palestine à Lille, à Roubaix, ...

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF appelle à manifester partout en France pour la Palestine
"LA DIPLOMATIE FRANÇAISE NE PEUT CONTINUER CETTE POLITIQUE DU LAISSER FAIR
E"
- Rassemblement à Lille, Grand Place, samedi 19 juillet dès 16h00
- Rassemblement à Roubaix, Grand'place devant la mairie samedi 19 juillet à 15h00

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 23:25

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF appelle à manifester partout en France pour la Palestine
"LA DIPLOMATIE FRANÇAISE NE PEUT CONTINUER CETTE POLITIQUE DU LAISSER FAIR
E"
- Rassemblement à Lille, Grand Place, samedi 19 juillet dès 16h00
- Rassemblement à Tourcoing devant la mairie samedi 19 juillet à 15h00

Manifestons pour la Palestine à Lille, à Tourcoing, ...
Manifestons pour la Palestine à Lille, à Tourcoing, ...

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 18:38

Le PCF appelle à participer au rassemblement organisé le 14 juillet à 11h00 par par la CGT
devant le centre Commercial MacArthur GLEN (Eurotéléport Roubaix)
(Voir ci-dessous le communiqué de la cellule de Ro
ubaix)

Le travail du dimanche : Une violation inacceptable du droit du travail et du commerce. Le gouvernement doit faire respecter la loi

Les communistes refusent que des enseignes commerciales bafouent les décisions de justice sur le travail du dimanche.

Le gouvernement doit faire respecter la loi face à un acte délibéré de délinquance.
Les salarié-e-s ont besoin de salaires décents qui leur permettent de vivre sans sacrifier leur vie familia
le.

En Allemagne, qu'on nous cite pourtant si souvent en exemple lorsqu'il s'agit d'essayer de nous faire accepter une régression sociale, la plupart des magasins sont fermés non seulement le dimanche mais aussi le samedi après-midi. Cela ne met pas pour autant l'économie allemande en péril.

Pour le PCF, le travail du dimanche est une fausse solution économique mais une vraie attaque contre le droit des salarié-e-s.
L'interdiction du travail le dimanche a été et reste une conquête majeure du mouvement ouvrier. Il a permis aux salariés de disposer d'un minimum de temps pour eux, hors du travail. Son abandon serait un insupportable retour en arrière. Son autorisation nous ramènerait au 19ème siècle.

Ce n'est pas en revenant sur cette avancée sociale, que l'on pourra faire face à la crise économique actuelle, conséquence des politiques d'austérité, de précarisation des emplois et de baisse des salaires.
Ce n'est pas par la dérégulation du temps de travail (remise en cause de la durée légale, comme des limites imposées à la durée quotidienne par le travail au forfait) que l'on pourra faire face à l'avènement nécessaire d'un développement humain, durable, centré sur les connaissances et compétences des salariés, l'accès de tous à la culture, la démocratie et le progrès social.

Les femmes, une fois de plus, seraient les premières victimes de cette régression majeure du droit du travail : celles qui élèvent seules leurs enfants, qui ont les plus bas salaires.
Doit-on leur laisser la possibilité de sacrifier leur vie de famille, leur vie personnelle...... ou tout simplement augmenter leur salaire
?

Cette prétention du patronat est un nouvel exemple de l'attaque en règle que mène le Medef pour grignoter petit à petit tous les acquis sociaux, présentés comme des archaïsmes, et de sa volonté de dérèglementer complètement le droit du travail, et notamment sa durée légale.
C’est un véritable chantage à l’emploi que mènent les enseignes commerciales, entre autres le groupe Mulliez bien de chez nous, notoirement connu pour déployer des trésors d’imagination quand il s’agit d'échapper à l’impôt français.

Le gouvernement, au lieu de prêter une oreille attentive au Medef, doit entendre le monde du travail et répondre à ses aspirations : il faut en finir avec les politiques d'austérité qui aggravent la crise et renouer avec le progrès social. Le travail du dimanche n'est pas une solution, bien au contraire. La solution c'est une autre création et répartition des richesses créées par les salariés : la taxation des actifs financiers des grandes entreprises, une grande réforme fiscale, l'augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, une véritable politique de créations d'emplois.

le travail du dimanche doit rester exceptionnel, Le président de la République et le maire de Roubaix doivent respecter et faire respecter toutes les décisions de justice

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 19:11

Non à la guerre des pauvres contre les pauvres

La sauvagerie dont a été victime Darius ne doit pas être considérée comme un simple fait divers. Elle intervient dans un climat nauséabond de chasse aux Roms, de racisme, d’islamophobie, d’antisémitisme. Mis à part quelques communiqués, elle ne fait l’objet d’aucune réprobation générale, d’aucun débat ou presque. En d’autres temps, ceci aurait fait l’objet de fortes réprobations, de condamnations de multiples milieux, de rappels aux valeurs fondamentales de notre République. Avec le peu de réactions suscitées par cette horreur, nous sommes passés dans un autre monde, très préoccupant. A-t-on choisi de tout banaliser ou, pire encore, de laisser s’installer ces indifférences, ces haines et de mettre encore plus les habitants des banlieues au ban de la société, isolés, relégués, précarisés, en leur laissant croire qu’ils doivent désormais tout faire par eux-mêmes, en l’absence de l’État républicain. Ce serait là accepter la loi du talion. Ce serait la négation de la civilisation.

À l’heure où le pouvoir veut promouvoir des réformes territoriales où il n’est question que des mots « compétitivité », « macroéconomie », posons avec force la question essentielle : où sont les êtres humains ? Accepte-t-on la fragmentation des territoires contrôlés par des clans ou des tribus, que certains élus de droite favorisent d’ailleurs en distribuant de l’argent au gré de leur recherche de soutien pour les campagnes électorales ? Et des irresponsables ont complété cet abject dispositif par des campagnes clientélistes où, à l’argent, ils ont ajouté le mensonge homophobe et anticommuniste. La sécurité, la démocratie et la justice, la protection de l’intégrité de chaque habitant sont des droits fondamentaux que l’État doit garantir au même titre que le travail, le logement, la santé, l’éducation et la culture. Que se déploie une solidarité européenne pour empêcher que s’installent aux abords des villes populaires, et souvent les plus en difficulté, de nouveaux bidonvilles où s’entassent les plus pau­vres, chassés par la pauvreté et la misère. Elle doit garantir l’accès à l’école des enfants, ouvrir des droits à la formation pour les adultes en âge de travailler et faire respecter le droit au travail pour toutes et tous.

À force de désigner l’autre, l’étranger comme responsable du chômage et de l’insécurité, on fait naître le désir de le voir disparaître dans une société du tous contre tous. Dans le monde globalisé où la cause pre­mière des difficultés, de la mal-vie, des migrations réside dans ce terrible chiffre : 67 personnes ont autant d’argent que 3,5 milliards d’autres indivi­dus, les penseurs de la survie du capitalisme préfèrent la « guerre des pauvres contre les pauvres » à la lutte des classes.

Agissant pour une société de solidarité et de fraternité, nous refusons la guerre des pauvres contre les pauvres, celle des travailleurs ou des pri­vés d’emploi contre d’autres travailleurs. La cause de la crise et du nom­bre de difficultés n’est pas « l’autre », n’est pas l’immigré, mais bien le financier.

La préparation de la Fête, qui porte ce beau nom d’humanité, doit être l’occasion d’en débattre pour faire reculer les forces de la haine et pour réinventer la République solidaire et fraternelle 

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 23:55

Courrier adressé
au maire de Wattrelos, dép
uté (majorité présidentielle) de la 8ème circonscription du Nord ( Roubaix, Wattrelos) Dominique Baert
par Dominique Sens, secrétaire régional du syndicat CGT des cheminots du Nord-Pas-de-
Calais.

(Publié par udcgtnord.over-blog.fr sur 11 Juin 2014, 12:58p)

Monsieur le Député,

vous trouverez ci-joint le préavis grève envisagée par la CGT.

Cette démarche, ultime recours après épuisement des autres initiatives, intervient donc après la reprogrammation d'une rencontre entre la Fédération des Cheminots CGT et Monsieur Cuvillier et la confirmation de l'orientation très libérale de cette réforme du ferroviaire français par des représentants du gouvernement.

Vous comprendrez aisément que nous ne pouvons nous résoudre à ce passage en force confirmé par une procédure accélérée au Parlement.

Croyez bien que nous respecterons nos prérogatives d'Organisation Syndicale en continuant d'informer les usagers et leurs associations.

Nous nous permettons de vous rappeler que notre proposition alternative reste faisable et eurocompatible, ce qui rend d'autant plus inacceptable cet asservissement aux injonctions européennes de séparation de la roue et du rail pour mieux offrir le système ferroviaire aux appétits financiers des concurrents.

D'autant qu'aucun retour d'expérience objectif n'a été mené sur la concurrence dans le ferroviaire et que nous savons que cela n'amène rien de bon, ni aux usagers, ni aux Cheminots et encore moins aux autorités organisatrices qui s'y fourvoient.

Notre alternative La voie du Service Public" vous est également joint.

C'est pourquoi, je vous demande solennellement de peser dans le débat parlementaire qui va officiellement débuter le lundi 16 juin prochain pour que le système ferroviaire reste une entreprise publique de Service Public au service de la Nation et de nos concitoyens.

Dans l'attente de vos nouvelles et restant à votre disposition pour de plus amples informations, recevez, Monsieur le Député, Monsieur BAERT, mes salutations respectueuses.

Pour la CGT Cheminots :
SENS Dominique

..............................

Documents à télécharger:
.

Lettre-unitaire-à-Mme Ségolène ROYAL Ministre de l’Écologie,du Développement durable et de l’Énergie-15avril.PDF

.

Demande de Concertation Immédiate-unitaire-cgt-sud-23mai.PDF

.

LA CGT PROPOSE : LA VOIE DU SERVICE PUBLIC SNCF

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog