Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : PCF Agglomération Roubaisienne
  • PCF Agglomération Roubaisienne
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 18:30

Le PCF organise dans chaque département comme au plan national
une contre-semaine d'actions et de mobilisation face au MEDEF
(Voir le tract attaquant Gattaz et le Medef dans le message suivant)

Appel à rassemblement place du théâtre
devant la Chambre de commerce de Lille
vendredi 5 décembre 18h
00 !

À Lille contre le Medef vendredi 5, 18h  devant la CCI !

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 14:46

Situation au lycée Jean Rostand à Roubaix, et plus généralement sur la gestion des établissements scolaires publics: une déclaration du syndicat CGT de l'Éducation Nationale:

**********

MARCHE A ROUBAIX POUR L’EGALITE DES LYCEENS
Ce samedi 22 novembre à Roubaix, un collectif de parents et d’enseignants du lycée roubaisien Jean Rostand appelait à une mobilisation pour « l’égalité des lycéens à Roubaix ». Ce sont 100 personnes qui ont traversé Roubaix aux cris de « Lycéens tous unis pour l’égalité ».
Pourquoi un tel remue-ménage ? S’agit-il de la remise en cause de la carte d’éducation prioritaire ? De subventions manquant au bon fonctionnement de l’établissement ?
Non, c’est la gestion singulière par le chef d’établissement qui est l’objet de la colère du collectif ainsi que l’apathie et le dédain de la hiérarchie rectorale face à cette situation.
Gestion singulière est un terme bien gentil car, dans cet établissement, c’est le règne de l’arbitraire et de la peur. Cette peur est générée par la gestion agressive des personnels et des élèves qui nous a obligés à intervenir directement auprès du Proviseur en soutien à une camarade qui se sentait discriminée par le chef d’établissement, c’est l’opacité la plus totale qui règne dans la gestion de l’établissement.
Cette gestion agressive des relations avec les collègues enseignants et les élèves s’accompagne d’un mépris le plus total pour leurs conditions de travail : le laxisme le plus total règne à l’égard de faits graves commis par des élèves non sanctionnés, entraînant un climat d’insécurité.
Jusque récemment, 7 membres de la famille du proviseur travaillaient dans l’ensemble scolaire (le proviseur dirige aussi le collège et le lycée Van Der Meersch). Par ailleurs, l’accès aux formations sur dossier se faisait d’abord selon les desiderata de M. le Proviseur sans aucune considération pédagogique. Et le Conseil d’Administration ne fonctionnait pas non plus dans le respect des règles.
Dès le mois de juin, un dossier a été transmis tant au rectorat qu’à la cour des comptes car l’attribution des heures supplémentaires souffrait aussi d’une certaine opacité.
Face au manquement le plus total aux fonctions de chefs d’établissement, la seule réponse du rectorat est « il faut apprendre à travailler ensemble ». Réponse péniblement obtenue après de massives mobilisations des collègues et parents… Cette attitude est inqualifiable et les enseignants sont outrés car, pour eux, la ligne jaune est franchie depuis trop longtemps. La seule solution est le départ du Proviseur afin que l’établissement retrouve une certaine quiétude permettant des conditions de travail dignes d’un service public d’éducation de qualité pour la réussite de tous les élèves.
Nous ne pouvons, malheureusement, que constater la multiplication des situations de gestion indigne des établissements scolaires dans l’académie du Nord-Pas-de-Calais. Les conditions de travail dégradées par des classes surchargées, des suppression de postes à la tire à tous les échelons (enseignants, vie scolaire, administratifs,…) , des dotations budgétaires à la baisse ne permettant pas à chaque élève d’avoir un manuel… C’est la réalité de l’éducation nationale dans une des régions les plus sinistrées de France. Sans parler de Roubaix, ville la plus pauvre de France, aux inégalités tellement criantes.
Dans ce contexte dégradé, un nombre croissant de chefs d’établissement se croient tout permis au détriment des personnels et des élèves, renforcés dans leurs convictions d’avoir tous les droits par les pouvoirs croissant dont disposent les EPLE dans le cadre de l’autonomie libérale. Les conflits se multiplient pour simplement le droit de travailler et d’étudier dans des conditions correctes.
A Roubaix, comme dans le reste de l’académie, le rectorat doit satisfaire les revendications de l’ensemble des collègues, parents, lycéens qui réclament le simple droit de travailler et d’étudier en paix en prenant toutes les mesures nécessaires.

Déclaration de la CGT de l'Éducation nationale : sur la gestion des établissements scolaires publics et du lycée Jean Rostand en particulier
Déclaration de la CGT de l'Éducation nationale : sur la gestion des établissements scolaires publics et du lycée Jean Rostand en particulier

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 15:38

Samedi 22 novembre les communistes de l'Agglomération Roubaisienne vous invitent à partager
un moment d'espoir et de fraternité
en participant à leur fête de Liberté-Hebdo.

Dans un village d'associations progressistes, un siècle après l'assassinat de Jean Jaurès et le début de la catastrophe de la première guerre mondiale,
citoyens européens français, belges, allemands, réunissons nous dans la fraternité pour partager nos expériences, nos luttes, nos espoirs, nos projets.
*

À partir de 15h00:

  • évocation de Jean Jaurès
    par Pierre Outteryck, agrégé d'histoire,
  • sous la présidence de Francis Wurtz, député européen honoraire, un débat
    sur le thème :
    Ensemble l'Europe que nous combattons, Ensemble l'Europe que nous voulons construire !
    avec des représentants de Die Linke: Juergen Klute, du PTB: Raoul Hedebouw , du PCB: René Andersen
    et aussi de camarades portugais et espagnols; animation par Bruno Cadez, journaliste.
  • lecture sur un grand humaniste musulman: l'émir Abdelkader,
    par le comédien Karim Tayeb
  • En soirée concert du groupe Tristavir
  • et un couscous citoyen (sur réservation tel 03 20 73 17 06 )
  • Toute l'après midi et soirée: bar et petite restauration sur place.

Fête de Liberté-hebdo des communistes roubaisiens de 15 à 24 heures Salle Watremez à Roubaix
(rue de l'hospice, métro Roubaix grand pla
ce)

*

P.A.F./ Tombola 2€, réservation pour le couscous 10€ tel 03 20 73 17 06 ...


--

Parti communiste français
 Section de l'agglomération de Roubaix
adresse: 2, rue Léon Allart (183 Grand rue) 59100 ROUBAIX
--PERMANENCE: 10h-12h le samedi--
téléphone: 03 20 73 17 06
internet: http://pcf-agglo-roubaix.over-blog.com/ 
twitter:Suivre @pcfroubaix

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 00:16

Les communistes de Hem, Lys-lez-Lannoy et Roubaix refusent les licenciements au centre social des 3 villes.

A l'occasion de la rénovation du quartier, faite sans concertation avec les habitants, de nouveaux locaux ont été construits pour le Centre Social.

Comme souvent les pouvoirs publics ont construit un beau et nécessaire bâtiment sans prévoir les moyens financiers indispensables à son fonctionnement.

Pire, la ville de Hem exige du Centre Social qu'il paye un loyer illégitime de 28 000 Euros ainsi que l'augmentation des coûts de chauffage et d'entretien.

Deux ans après l'inauguration, le Centre Social est contraint de licencier 9 personnes.

Les communistes de Hem, Lys-Lez-Lannoy et Roubaix, n'acceptent pas que les populations puissent être privées d'un outil et de professionnels performants, au service de toute les populations du quartier. Notamment de la jeunesse.

Les habitants ont demandé une rencontre avec les 3 maires concernés. Sans réponse à ce jour !
Cette situation, ce mépris, sont inacceptables, exigeons plus de transparence et de démocratie !
Arrêtons de mettre cette situation sur le compte de boucs émissaires !
C'est trop facile….

Les Centres Sociaux, comme toute les associations et services publics sont asphyxiés par la politique d'austérité du gouvernement Valls-Hollande qui poursuit celle de Fillon-Sarkozy.
Aujourd'hui les municipalités UMP-UDI renforcent et utilisent cette austérité pour détruire des structures qui sont nécessaires aux habitants.

Les centres sociaux sont financés par la Caisse d'Allocations Familiales, les communes, le département et l’État
Or les moyens des CAF et les dotations de l'État aux collectivités locales sont systématiquement et régulièrement réduits depuis des années par les gouvernements successifs.
C'est le résultat des cadeaux et exonérations consentis au grand patronat et aux banques, et de l'application des politiques financières imposées par les traités européens, que les dirigeants de l'UMP, de l'UDI, du PS et d'EELV ont acceptés et acceptent toujours.

Les déclarations et gesticulations des élus locaux et régionaux, maires, députés, sénateurs, conseillers régionaux et généraux, de nos trois villes, ne sauraient faire oublier leur soutien confirmé à cette politique.

Il faut changer radicalement de politique afin de prendre réellement en considération les besoins élémentaires de la population : redistribuer les richesses du pays, donner du travail, renforcer les services publics et associations, redonner confiance à la population.

C'est avec les communistes et le Front de Gauche que nous y parviendront !

Il semblerait que le Maire de Hem, vu la mobilisation des habitants, renonce à réclamer les 28 000€ de loyer annuel, c'est un premier succès !

Les communistes de Hem, Lys-Lez-Lannoy et Roubaix appellent les populations à se rassembler et à lutter afin de préserver leur Centre Social.

Le Parti Communiste et le Front de Gauche seront toujours présents pour aider et favoriser ces combats.

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 00:23

24 10 2014

COMMUNIQUÉ DE PIERRE OUTTERYCK

Suite à l'audience du 14 octobre 2014, je confirme les propos que j'ai tenus à la suite de l'intervention du rapporteur, Monsieur Degommier. J’y indiquais que le deuxième tour des élections municipales du 30 mars 2014 avait été clairement impacté par le déroulement du scrutin du premier tour le 23 mars.

Citoyen de Roubaix, électeur dans cette ville, j'ai donc fait un recours pour le premier et le second tour, remis en temps et en heure auprès du Tribunal Administratif. Ce recours était accompagné de plusieurs attestations émanant de plusieurs membres de la liste « Pour Roubaix l’Humain d’Abord », une autre avait été rédigée par un citoyen de Roubaix appartenant à une autre liste. Le délai imparti après le premier tour du 23 mars ne m’a pas permis de collecter en temps et en heure d’avantages d’attestations et de témoignages. Néanmoins la diversité des témoins, leurs qualités et leurs sens reconnus des responsabilités étayent le courrier que j’ai joint pour présenter ma requête.

Comme je l'ai rappelé lors de l'audience précitée, ce recours met en cause la sincérité et l'équité du scrutin du 23 mars et donc celui du 30 mars.

  1. Constatations dans plusieurs bureaux que les bulletins « Pour Roubaix l'Humain d'Abord », pendant plusieurs heures et à plusieurs reprises dans la journée, ont été retournés. Alors que tous les autres bulletins étaient présentés recto lisible, ceux de la liste « Pour Roubaix l'Humain d'Abord » étaient présentés uniquement par le verso.
  2. Constatations que les opérations de vote et de dépouillement se sont déroulés dans plusieurs bureaux dans une confusion qui a nui à la sincérité et à l'équité du scrutin. Plusieurs délégués de la liste « Pour Roubaix l'Humain d'Abord » ont en plus éprouvé des difficultés pour faire valoir leurs réclamations de manière officielle.
  3. Constations que dans un des bureaux de vote de l’Épeule, le Président du bureau, Monsieur Olszewski, par ailleurs candidat tête de liste de « J’aime Roubaix » avait signé le procès-verbal des opérations de vote avant la fin du dépouillement et de fait il n'était pas présent lors de la proclamation du résultat définitif du bureau. Un des témoins a rédigé une attestation à ce sujet et il souligne les difficultés qu’il a eues pour inscrire ce fait sur le procès-verbal. J’ajoute que ce témoin a profondément été choqué par le désordre organisé dans ce bureau durant toute la journée du 23 mars.
  4. Constatations que le vote des personnes victimes de handicap s'est déroulé dans des conditions anormales suivant les consignes données par la municipalité sortante, et ce dans des conditions ne respectant ni leur situation, ni les textes réglementaires en vigueur et favorisant un doute quant à la sincérité du scrutin.

Reprenant le texte rédigé lors de ma requête, ces éléments, ces témoignages, les difficultés qu’ont connues les délégués de la liste « Pour Roubaix l’Humain d’Abord » pour reporter sur les procès-verbaux me laissent croire que la liste « Pour Roubaix l’Humain d’Abord » n’a pas été traitée avec la rigueur nécessaire et que le score réalisé lors du premier tour n’est pas le fruit d’un scrutin équitable et sincère.

J'ajoute que j'étais profondément choqué de lire dans la presse le mercredi 15 octobre les propos suivants, cités entre guillemets et reprenant une intervention attribuée au rapporteur :

"Mais le rapporteur a rapidement balayé ses griefs, estimant que Pierre Outteryck n’apportait pas d’autres preuves que «des attestations qu’il a lui-même rédigées »."

Professeur agrégé d'histoire, citoyen honorablement connu à Roubaix et dans toute la région, je suis profondément affecté par cette accusation qui met en cause mon honnêteté intellectuelle qui laisse croire que j’ai rédigé moi-même l’ensemble des témoignages. Dans son intervention en audience, le rapporteur n'a jamais tenu de tels propos.

Je suis certes non-voyant, mais je ne suis pas sourd pour autant !

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 18:15

Samedi 22 novembre 2014, les communistes de l’agglomération roubaisienne vous invitent à la grande fête de leur journal « Liberté-Hebdo ».
Cette fête aura lieu dans un contexte qui va en s'aggravant pour la grande majorité de la population sous un gouvernement se prétendant de gauche, mais qui préfère servir les intérêts des milieux d'affaire et s'attaquer au niveau de vie et aux droits des familles, des salariés, des sans-emploi.
Les analyses et les propositions du Front de Gauche sont plus que jamais d'actualité.
Venez en discuter avec nous !

Cette année, cette fête débutera samedi à 15h00
Nous vous proposons des lectures, des spectacles,
des débats,
en particulier sur les questions européennes et internationales,
Francis Wurtz nous a confirmé sa présence,
des camarades du PTB belge et de Die Linke allemand seront présents.

Nous comptons sur la participation des associations et organisations amies et militantes traditionnellement présentes,
qui pourront vous présenter leurs activités, leurs combats.

Viendront ensuite des prises de paroles sur la situation politique et sociale.

À partir de 19h00: un repas fraternel (réservation à prévoir avant le 20/11) conclura la soirée

Samedi 22 novembre Roubaix fête Liberté-Hebdo 2014

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 11:27
Austérité stop ! :

Sortir de l'étau austéritaire

Manuel Valls est allé déclarer sa flamme aux financiers de la City de Londres en annonçant que son gouvernement était « pro-business ». Quelques semaines auparavant il avait fait allégeance aux patrons français en révélant « J’aime les entreprises » à l’université d’été du Medef, puis à Berlin, devant un parterre d’industriels allemands, le Premier ministre traduisait sa ritournelle en allemand : « Ich mag die Unternehmen ».
Avoir un Premier ministre qui sait parler de nombreuses langues étrangères, c’est bien. Ce serait mieux encore s’il aimait le peuple . Malheureusement, le peuple ne peut compter sur aucun cadeau du gouvernement : baisse des prestations familiales, du pouvoir d’achat, augmentation de la fiscalité et du chômage.. Les cadeaux c’est pour les actionnaires, les patrons et le business

Valls signe les chèques , 6,5 milliards en 2015, 8 milliards en 2016, 5,5 milliards en 2017, qui s’ajoutent aux 20 du CICE.

Aux actes citoyen-nes !
Le 16 octobre à l’appel de leurs syndicats, des dizaines de milliers de salarié-es manifesteront pour dire : « L’austérité ça suffit ! Non au pacte de responsabilité » et pour exiger des mesures immédiates pour le progrès social, défendre et améliorer notre protection sociale. ». Ils auront le soutien du PCF et du Front de gauche. La peur doit vite changer de camp La colère est d’autant plus grande que des solutions et des forces existent pour une autre politique. Le temps est venu pour tous ceux qui refusent ce cap suicidaire d’entrer en action, de débattre et d’agir en commun, de rassembler la gauche et le peuple pour construire une autre politique. Avec les millions de Français qui se sentent aujourd’hui trahis par les choix gouvernementaux, des fronts larges d’action et de solutions doivent maintenant se constituer partout dans le pays pour la relance sociale, la justice fiscale, la lutte contre les gâchis de la finance, les créations d’emplois utiles aux services publics, au logement, à l’industrie et à la transition écologique, et pour la 6e République . Le changement, c’est possible • Il est urgent et possible d’en finir avec une société de l’hyper-concurrence, de libérer l’économie et le travail du poids du capital. Les salaires et l’emploi sont des richesses et non un coût. Les banques doivent financer la relance sociale et plus la finance. • Il est urgent et possible de reconquérir notre industrie, de développer un nouveau modèle productif au service de l’emploi et de la transition écologique. L’état doit mobiliser tous les moyens pour cela. • Il est urgent et possible de réaliser l’égalité des droits pour tous, développer les services de proximité, garants de cette égalité. Les services publics sont un atout qu’il faut développer et non affaiblir. • Il est urgent et possible de redonner le pouvoir aux citoyens, de construire une république de la citoyenneté : la VIe République. La casse de nos territoires doit cesser. • Il est urgent et possible de rompre avec cette Europe du fric et de refonder un projet européen, de coopération et non de concurrence. La France doit se battre et non se plier devant Angela Merkel et les états-Unis.

Rassemblons-nous Les communistes lancent un appel à toutes celles et tous ceux qui refusent l’impasse et l’injustice de la politique actuellement menée, qui ne veulent pas du retour de la droite, encore moins de l’extrême droite, qui aspirent à sortir de l’austérité et construire un projet de gauche d’alternative aux choix du gouvernement Hollande/Valls. Les forces politiques, sociales et citoyennes existent pour soutenir un tel projet. A toutes et tous, nous disons : « Ouvrons le dialogue, le chantier commun de la construction de ce projet » . Et agissons ensemble sans tarder. Il est temps, grand temps que se lève un Front populaire, un Front large, un Front du peuple.

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 10:13

La section de l'agglomération roubaisienne du Parti Communiste Français apporte son total soutien à la journée d'action des syndicats du 16 octobre pour la défense et la reconquête de la sécurité sociale :
Au moment où s'ouvre au Parlement le projet de loi sur le financement de la Sécurité sociale, salariés du privé et du public, privés d'emploi, retraités, rassemblons nous et soyons tous dans la rue pour combattre et desserrer l'étau austéritaire.
51 milliards d'économies budgétaires pour 2015, c'est insupportable pour la population de nos villes dont la vie dépend tant des services publics et des associations.
Partout rassemblons-nous pour résister : En 2013 la mobilisation citoyenne a permis de maintenir les urgences à l’hôpital de Wattrelos.
La construction de la nouvelle maternité de Roubaix qu'on attend depuis 10 ans s'engage en contrepartie de 2 millions d'économies par an pendant 8 ans sur le fonctionnement de l’hôpital de Roubaix, intolérable !
Jeudi 16 rassemblement 14h place de la solidarité à Lille (Métro Waz
emmes)

Pour la section
Jean-Marie DURIEZ

(communiqué)

*

*

jeudi 16 octobre - 14:30
Manifestation 16 octobre à Lille :

Mobilisation pour la protection sociale, l'emploi et les salaires

SALAIRES BLOQUES - EMPLOIS SUPPRIMES - PERSONNELS MEPRISES + D’ARGENT POUR LA SECU

MANIFESTATION Jeudi 16 octobre 14h place de la solidarité à Lille (Métro Wazemmes)

A l’appel des organisations syndicales

Le gouvernement a encore frappé : il vient d’annoncer la prime de naissance divisée par trois dès le second enfant, la durée du congé parental divisée par deux pour les mères, divers versements repoussés d’un mois et la majoration des allocations familiales repoussée de 14 à 16 ans.

Quelques mesures « emblématiques » sur la famille de son projet de loi à venir sur le financement de la Sécurité sociale (PLFSS). 700 millions prélevées dans les porte-monnaie des familles, alors que les patrons viennent d’être exonérés du paiement de la cotisation familiale. Combien seront annoncés dans les autres branches ? Le choix du gouvernement est clair : prendre aux pauvres pour donner aux riches.

Hollande c’est Robin des Bois à l’envers.

Congé parental : de qui se moque-t-on ?

18 mois pour chaque conjoint sans augmentation de l’indemnité versée qui s’élève à 566 euros ! Au nom de la réduction des déficits publics, le gouvernement fait des choix austéritaires qui vont frapper de plein fouet les familles et singulièrement les femmes. Les mêmes, si prompts à prendre en exemple d’autres pays européens pour faire passer la pilule de l’austérité, oublient de dire que celui ou celle qui prend un congé parental perçoit, en Allemagne, 67% de son salaire net et en Suède 80% !

Utiliser l’aspiration légitime à faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes pour faire des économies sur le dos des familles et pour réduire le temps d’un des parents près de son enfant est scandaleux. D’autant que la France est en retard de 400 000 places de crèches nécessaires pour les familles et leurs enfants et que tout rattrapage est en panne du fait de l’austérité.

Une grande mansuétude pour les actionnaires

La vraie question c’est de savoir comment le gouvernement compte s’y prendre après l’annonce de 30 milliards d’exonérations de cotisations familiales employeurs. ? De fait, le gouvernement s’en prend aux familles pour renflouer le budget de la Sécurité sociale plutôt que de revoir l’assiette des cotisations en s’en prenant notamment aux dividendes des actionnaires et de s’en prendre aux 25 milliards d’euros annuels de fraude aux cotisations patronales. Malheureusement, ce n’est pas moins de 3,2 milliards d’économies sur la seule branche maladie, en ciblant particulièrement les produits de santé,que prétend faire le gouvernement.

Le 16 octobre pour d’autres choix

Les associations, les syndicats sont vent debout. Thierry Le Paon explique : « L’objectif est que le budget ne soit pas voté en l’état », « dans le cadre des politiques d’austérité menées par ce gouvernement, dans le cadre du pacte de responsabilité, on parle beaucoup des 41 milliards d’euros donnés au patronat » mais « moins des économies budgétaires engagées, les 51 milliards ». « Or elles se feront en grande partie sur la santé, au moment même où l’hôpital public manque de moyens ». Ils pourront compter sur le soutien du PCF et des parlementaires communistes et du Front de gauche.

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 21:28

Déclaration de Pierre Laurent
Secrétaire national du PCF

Paris, le 26 aout 2014

La démission du gouvernement Valls, cinq mois après son entrée en fonction était un premier et terrible constat d'échec. La liste du gouvernement Valls II en est un second, tout aussi éclatant. Avec une équipe toujours plus étroite politiquement et une politique annoncée plus droitière que jamais, symbolisée par l'arrivée d'Emmanuel Macron, homme-clé des banques et de la finance, l'exécutif s'enfonce dans une impasse dangereuse pour la France.

La politique Hollande-Valls n'obtient aucun résultat. Les causes sont connues : une austérité draconienne, une dépression de la demande par la baisse des salaires et du pouvoir d'achat, des libertés et des cadeaux accrus pour la finance et et le capital, une offre productive saignée par la rémunération des dividendes. Le nouveau gouvernement va amplifier cette politique, l'échec est programmé d'avance. La France peut gravement dévisser. L'autoritarisme et la brutalité comme méthode de gouvernement ne feront qu’accélérer cette grave crise politique.

Ce gouvernement sera incapable de rassembler les Français, la gauche et même les socialistes, pour renouer avec les exigences d'une politique de redressement national. Nous ne pouvons pas laisser faire car le prix à payer est déjà et sera plus lourd encore pour la France et les Français. Notre colère est d'autant plus grande que des solutions et des forces existent pour une autre politique. Le temps est venu pour tous ceux qui refusent ce cap suicidaire d'entrer en action, de débattre et d'agir en commun, de rassembler la gauche et le peuple pour construire une autre politique. Des fronts larges d'actions et de solutions doivent maintenant se constituer partout dans le pays pour la relance sociale, la justice fiscale, la lutte contre les gâchis de la finance, les créations d'emplois utiles aux services publics, au logement, à l'industrie et à la transition écologique, et pour la refondation démocratique de la République. Je donne rendez-vous à la fête de l'Humanité à toutes celles et ceux qui y sont prêts.

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 01:01

Communiqué des communistes de Hem, Lys-Lez-Lannoy et de Leers qui se sont réunis ce mardi 5 août 2014:

Au-delà de la politique gouvernementale, ils dénoncent la situation en Palestine. Un constat intolérable – une population civile meurtrie : près de 2000 morts, des milliers de blessés et mutilés, des dizaines de milliers de destructions : hôpitaux, écoles, universités, maternités, maisons, immeubles, cimetières, églises, mosquées, centrales électriques, marchés, stocks de nourritures et de médicaments..

Devant un contexte aussi déplorable, Les communistes condamnent l’agression sanglante des responsables d’Israël contre la population palestinienne.
Ils condamnent également le soutien réaffirmé du gouvernement Hollande à la guerre coloniale israélienne qui martyrise le peuple palestinien.

Ils appellent tous les citoyens indignés à participer nombreux aux manifestations organisées par "le Collectif national pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens".

La préconisation d'une paix durable et juste ne se fera pas sans :
- la reconnaissance des droits nationaux du peuple palestinien,
- la création d'un vrai état palestinien
- et le respect de toutes les recommandations de l'ONU.

Partager cet article

PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article