Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : PCF Agglomération Roubaisienne
  • PCF Agglomération Roubaisienne
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 23:08

Élections départementales des 22 et 29 mars 2015
Canton de Croix: Communes de Lys, Lannoy, Hem, Croix, Wasque
hal

+ de solidarité + d’égalité
Mais pas d’austérité !

Retrouvez-nous sur internet: deboutcitoyens.fr

Et sur facebook: debout citoyens pour le canton de croix

Élections départementales des 22 et 29 mars 2015 Canton de Croix
Élections départementales des 22 et 29 mars 2015 Canton de Croix

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 22:47

Élections départementales des 22 et 29 mars 2015 ,
Canton de Roubaix1:
(ville de Roubaix sauf les quartiers nord-est, qui font partie du canton de Roubaix2 avec Leers et Wattrelos)

--> Tous ensemble construisons un avenir meilleur !

Élections départementales des 22 et 29 mars 2015 , Canton de Roubaix1
Élections départementales des 22 et 29 mars 2015 , Canton de Roubaix1

À Roubaix et dans notre département, trop de jeunes sont sans travail, trop d’aînés ont de petites retraites.
Les privé-e-s d’emploi, les précaires, les travailleurs souffrent de petits revenus. Des parents isolés dans la galère. Des commerçants et artisans abandonnés... Nous sommes toutes et tous pris en otages par la finance le patronat et le gouvernement.
Arrêtons ce massacre ! Face à ce monde géré par le fric, avec vous nous nous battons pour la justice sociale et pour le droit de vivre dignement. Depuis 2003 le budget du département a perdu 3 milliards d’euros. En 2014-2015 l’État prive notre département de 56 millions d’euros. Or le département doit financer le RSA, la protection de l’enfance, les collèges, l’aide à l’autonomie de nos aînés, l’aide aux handicapés, le logement, les associations, et l’accès pour tous à la culture...
D’un côté l’austérité des gouvernements de droite et du PS ;
de l’autre des dizaines de milliard d’euros de cadeaux aux patrons du MEDEF et d’évasion fiscale...
Avec vous, nous choisissons la solidarité ! (défense des services publics, protection de notre environnement...).
La haine, l’islamophobie et la chasse aux immigrés et aux étrangers voulues par le Front National, nous n’en voulons pas !
Avec vous, nous choisissons la fraternité ! (développement des associations, des comités de quartiers...)
Face aux diktats de l’Union Européenne, nous voulons une véritable démocratie locale pour que tous ensemble nous décidions de notre vie quotidienne. OUI vous pouvez intervenir, oui vous pouvez prendre les choses en main. Des élus du Front de Gauche c’est utile et efficace.
Déjà les élus communistes du Front de Gauche au Conseil Général, alertés par des citoyens, ont obligé la majorité PS à rétablir la totalité des budgets dans les collèges et des postes menacés dans les centres sociaux (des postes de travail sauvés à Roubaix).

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 19:55

Élections départementales du 22 mars 2015
Canton de Roubaix1 : Ville de Roubai
x
sauf le quart Nord-Est (qui fait partie du canton de Roubaix2 avec Wattrelos et Leers)

Invitation: mardi 10 février 18h30 Espace Éluard 183, grand'rue

Élections départementales: Canton de Roubaix1

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 19:42

Élections départementales du 22 mars 2015
Canton de Roubaix2 : Leers + Wattrelos + quart Nord-Est de Roubaix

-- > Une lettre du collectif électoral de Roub
aix2:

Élections départementales: Canton de Roubaix2

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne - dans élections
commenter cet article
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 15:52

Malgré de nombreux excusés, une cinquantaine de participants aux vœux de la section de l'Agglomération de Roubaix ce mercredi 28 janvier, de nombreux non communistes présents .

Notre prise de parole a été appréciée et la qualité du silence durant l’intervention de notre ami comédien Karim Tayeb disant un extrait de "l’émir à Damas" attestent de l’intérêt que celle-ci a suscité chez les auditeurs.

Ambiance chaleureuse durant la soirée, le verre de l’amitié, les participants semblaient heureux d’être là.

Enfin durant la soirée deux participants ont donné leur adhésion au Parti Communiste Français.

Un petit détail, l’absence de la presse locale qui n'a pas daigné se déplacer….

Les voeux des communistes de l'agglomération roubaisienne

Le texte de l'intervention:
 

Madame monsieur chers amis et camarades,

Soyez les bienvenus au local des communistes roubaisiens, merci d'avoir répondu à notre invitation à partager ce moment de fraternité et d'espoir.

Comme le disait notre ami le dessinateur Charb dans un dessin tragiquement prémonitoire « on a tout le mois de janvier pour présenter ses vœux ». aussi à mon tour avec tous les communistes de la section de l'agglomération roubaisienne je vous présente tous mes vœux de santé de bonheur de réussite dans vos projets pour vous et tous ceux qui vous sont chers.

Il y a 3 semaines exactement nous avons tous été bouleversés, meurtris par la tuerie à Charlie hebdo et la prise d'otage meurtrière qui a suivi. Condamnant toute forme de racisme, je veux rappeler que Wolinski, Charb, Tignous étaient nos amis qui dessinaient régulièrement dans l'Humanité et dans les publications de la CGT..

Des le 7 janvier et les jours suivants les communistes et leurs élus ont contribué a organiser la riposte populaire pour défendre la liberté d'expression, la république. Des millions de français dans la rue à Paris et dans toute la France, ce qui aurait pu tourner au déferlement de haine anti musulman s'est mué en un formidable élan citoyen autour de la liberté, l'égalité, la fraternité .

Cette mobilisation citoyenne, bien au-delà de nos frontières nous a fait du bien et nous a tous surpris, il importe de développer cet élan qui n’a rien à voir avec l’union nationale dans laquelle voudraient nous entrainer ceux qui portent la responsabilité de la situation désastreuse dans laquelle se trouve notre pays et l’Europe. A ce propos nous avons été révoltés de voir défiler à Paris aux côtés du président de la république des chefs d’état et de gouvernement qui bafouent la liberté de la presse dans leur pays ainsi que par Benyamin Netanyahou et ses déclarations.

Contre la haine, la division, les français en masse ont choisi le rassemblement ,la fraternité, cela est précieux mais nous nous devons de tout voir et ne pas oublier ceux qui ont manqué à l’appel, les habitants et les jeunes des quartiers populaires qui, avec le chômage, la casse des services publics, l’aggravation des inégalités, de toutes les insécurités, se sentent totalement abandonnés par la république. Nous avons en tête les difficultés rencontres dans les collèges et les lycées, le développement de l’obscurantisme, du racisme avec la multiplication des actes antisémites, les agressions contre les mosquées, et nos concitoyens musulmans que nous assurons de toute notre soutien ,bien conscient qu’ils sont les premières victimes du fondamentalisme islamique.

Depuis 2 ans et demi le reniement de la parole donnée, des engagements pris, nourrit le rejet de la politique, la désespérance. L’austérité compétitive c’est 180.000 chômeurs de plus en 2014 et maintenant la déflation qui menace toute l’Europe. Dans ce contexte difficile, la nette victoire de Syriza en Grèce dimanche est un signe d’espoir, l’insurrection citoyenne du peuple grec qui a résisté à toutes les pressions est une chance pour tous ceux qui veulent arracher l’union européenne des griffes de la finance et la réorienter au service des peuples.

Le 22 mars pour les élections départementales les communistes avec toutes les forces du Front de Gauche seront présents dans toutes les circonscriptions. Nos candidats seront les candidats contre l’austérité pour plus de solidarité et de fraternité. Mais je n’en dirai pas plus je veux que vous entendiez notre ami comédien Karim Tayeb nous interpréter un extrait de son spectacle « l’émir à Damas » . Actuellement il est important de rappeler qu’il y a eu des humanistes sur toutes les berges de la méditerranée.

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 18:30

Le PCF organise dans chaque département comme au plan national
une contre-semaine d'actions et de mobilisation face au MEDEF
(Voir le tract attaquant Gattaz et le Medef dans le message suivant)

Appel à rassemblement place du théâtre
devant la Chambre de commerce de Lille
vendredi 5 décembre 18h
00 !

À Lille contre le Medef vendredi 5, 18h  devant la CCI !

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 14:46

Situation au lycée Jean Rostand à Roubaix, et plus généralement sur la gestion des établissements scolaires publics: une déclaration du syndicat CGT de l'Éducation Nationale:

**********

MARCHE A ROUBAIX POUR L’EGALITE DES LYCEENS
Ce samedi 22 novembre à Roubaix, un collectif de parents et d’enseignants du lycée roubaisien Jean Rostand appelait à une mobilisation pour « l’égalité des lycéens à Roubaix ». Ce sont 100 personnes qui ont traversé Roubaix aux cris de « Lycéens tous unis pour l’égalité ».
Pourquoi un tel remue-ménage ? S’agit-il de la remise en cause de la carte d’éducation prioritaire ? De subventions manquant au bon fonctionnement de l’établissement ?
Non, c’est la gestion singulière par le chef d’établissement qui est l’objet de la colère du collectif ainsi que l’apathie et le dédain de la hiérarchie rectorale face à cette situation.
Gestion singulière est un terme bien gentil car, dans cet établissement, c’est le règne de l’arbitraire et de la peur. Cette peur est générée par la gestion agressive des personnels et des élèves qui nous a obligés à intervenir directement auprès du Proviseur en soutien à une camarade qui se sentait discriminée par le chef d’établissement, c’est l’opacité la plus totale qui règne dans la gestion de l’établissement.
Cette gestion agressive des relations avec les collègues enseignants et les élèves s’accompagne d’un mépris le plus total pour leurs conditions de travail : le laxisme le plus total règne à l’égard de faits graves commis par des élèves non sanctionnés, entraînant un climat d’insécurité.
Jusque récemment, 7 membres de la famille du proviseur travaillaient dans l’ensemble scolaire (le proviseur dirige aussi le collège et le lycée Van Der Meersch). Par ailleurs, l’accès aux formations sur dossier se faisait d’abord selon les desiderata de M. le Proviseur sans aucune considération pédagogique. Et le Conseil d’Administration ne fonctionnait pas non plus dans le respect des règles.
Dès le mois de juin, un dossier a été transmis tant au rectorat qu’à la cour des comptes car l’attribution des heures supplémentaires souffrait aussi d’une certaine opacité.
Face au manquement le plus total aux fonctions de chefs d’établissement, la seule réponse du rectorat est « il faut apprendre à travailler ensemble ». Réponse péniblement obtenue après de massives mobilisations des collègues et parents… Cette attitude est inqualifiable et les enseignants sont outrés car, pour eux, la ligne jaune est franchie depuis trop longtemps. La seule solution est le départ du Proviseur afin que l’établissement retrouve une certaine quiétude permettant des conditions de travail dignes d’un service public d’éducation de qualité pour la réussite de tous les élèves.
Nous ne pouvons, malheureusement, que constater la multiplication des situations de gestion indigne des établissements scolaires dans l’académie du Nord-Pas-de-Calais. Les conditions de travail dégradées par des classes surchargées, des suppression de postes à la tire à tous les échelons (enseignants, vie scolaire, administratifs,…) , des dotations budgétaires à la baisse ne permettant pas à chaque élève d’avoir un manuel… C’est la réalité de l’éducation nationale dans une des régions les plus sinistrées de France. Sans parler de Roubaix, ville la plus pauvre de France, aux inégalités tellement criantes.
Dans ce contexte dégradé, un nombre croissant de chefs d’établissement se croient tout permis au détriment des personnels et des élèves, renforcés dans leurs convictions d’avoir tous les droits par les pouvoirs croissant dont disposent les EPLE dans le cadre de l’autonomie libérale. Les conflits se multiplient pour simplement le droit de travailler et d’étudier dans des conditions correctes.
A Roubaix, comme dans le reste de l’académie, le rectorat doit satisfaire les revendications de l’ensemble des collègues, parents, lycéens qui réclament le simple droit de travailler et d’étudier en paix en prenant toutes les mesures nécessaires.

Déclaration de la CGT de l'Éducation nationale : sur la gestion des établissements scolaires publics et du lycée Jean Rostand en particulier
Déclaration de la CGT de l'Éducation nationale : sur la gestion des établissements scolaires publics et du lycée Jean Rostand en particulier

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 15:38

Samedi 22 novembre les communistes de l'Agglomération Roubaisienne vous invitent à partager
un moment d'espoir et de fraternité
en participant à leur fête de Liberté-Hebdo.

Dans un village d'associations progressistes, un siècle après l'assassinat de Jean Jaurès et le début de la catastrophe de la première guerre mondiale,
citoyens européens français, belges, allemands, réunissons nous dans la fraternité pour partager nos expériences, nos luttes, nos espoirs, nos projets.
*

À partir de 15h00:

  • évocation de Jean Jaurès
    par Pierre Outteryck, agrégé d'histoire,
  • sous la présidence de Francis Wurtz, député européen honoraire, un débat
    sur le thème :
    Ensemble l'Europe que nous combattons, Ensemble l'Europe que nous voulons construire !
    avec des représentants de Die Linke: Juergen Klute, du PTB: Raoul Hedebouw , du PCB: René Andersen
    et aussi de camarades portugais et espagnols; animation par Bruno Cadez, journaliste.
  • lecture sur un grand humaniste musulman: l'émir Abdelkader,
    par le comédien Karim Tayeb
  • En soirée concert du groupe Tristavir
  • et un couscous citoyen (sur réservation tel 03 20 73 17 06 )
  • Toute l'après midi et soirée: bar et petite restauration sur place.

Fête de Liberté-hebdo des communistes roubaisiens de 15 à 24 heures Salle Watremez à Roubaix
(rue de l'hospice, métro Roubaix grand pla
ce)

*

P.A.F./ Tombola 2€, réservation pour le couscous 10€ tel 03 20 73 17 06 ...


--

Parti communiste français
 Section de l'agglomération de Roubaix
adresse: 2, rue Léon Allart (183 Grand rue) 59100 ROUBAIX
--PERMANENCE: 10h-12h le samedi--
téléphone: 03 20 73 17 06
internet: http://pcf-agglo-roubaix.over-blog.com/ 
twitter:Suivre @pcfroubaix

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 00:16

Les communistes de Hem, Lys-lez-Lannoy et Roubaix refusent les licenciements au centre social des 3 villes.

A l'occasion de la rénovation du quartier, faite sans concertation avec les habitants, de nouveaux locaux ont été construits pour le Centre Social.

Comme souvent les pouvoirs publics ont construit un beau et nécessaire bâtiment sans prévoir les moyens financiers indispensables à son fonctionnement.

Pire, la ville de Hem exige du Centre Social qu'il paye un loyer illégitime de 28 000 Euros ainsi que l'augmentation des coûts de chauffage et d'entretien.

Deux ans après l'inauguration, le Centre Social est contraint de licencier 9 personnes.

Les communistes de Hem, Lys-Lez-Lannoy et Roubaix, n'acceptent pas que les populations puissent être privées d'un outil et de professionnels performants, au service de toute les populations du quartier. Notamment de la jeunesse.

Les habitants ont demandé une rencontre avec les 3 maires concernés. Sans réponse à ce jour !
Cette situation, ce mépris, sont inacceptables, exigeons plus de transparence et de démocratie !
Arrêtons de mettre cette situation sur le compte de boucs émissaires !
C'est trop facile….

Les Centres Sociaux, comme toute les associations et services publics sont asphyxiés par la politique d'austérité du gouvernement Valls-Hollande qui poursuit celle de Fillon-Sarkozy.
Aujourd'hui les municipalités UMP-UDI renforcent et utilisent cette austérité pour détruire des structures qui sont nécessaires aux habitants.

Les centres sociaux sont financés par la Caisse d'Allocations Familiales, les communes, le département et l’État
Or les moyens des CAF et les dotations de l'État aux collectivités locales sont systématiquement et régulièrement réduits depuis des années par les gouvernements successifs.
C'est le résultat des cadeaux et exonérations consentis au grand patronat et aux banques, et de l'application des politiques financières imposées par les traités européens, que les dirigeants de l'UMP, de l'UDI, du PS et d'EELV ont acceptés et acceptent toujours.

Les déclarations et gesticulations des élus locaux et régionaux, maires, députés, sénateurs, conseillers régionaux et généraux, de nos trois villes, ne sauraient faire oublier leur soutien confirmé à cette politique.

Il faut changer radicalement de politique afin de prendre réellement en considération les besoins élémentaires de la population : redistribuer les richesses du pays, donner du travail, renforcer les services publics et associations, redonner confiance à la population.

C'est avec les communistes et le Front de Gauche que nous y parviendront !

Il semblerait que le Maire de Hem, vu la mobilisation des habitants, renonce à réclamer les 28 000€ de loyer annuel, c'est un premier succès !

Les communistes de Hem, Lys-Lez-Lannoy et Roubaix appellent les populations à se rassembler et à lutter afin de préserver leur Centre Social.

Le Parti Communiste et le Front de Gauche seront toujours présents pour aider et favoriser ces combats.

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 00:23

24 10 2014

COMMUNIQUÉ DE PIERRE OUTTERYCK

Suite à l'audience du 14 octobre 2014, je confirme les propos que j'ai tenus à la suite de l'intervention du rapporteur, Monsieur Degommier. J’y indiquais que le deuxième tour des élections municipales du 30 mars 2014 avait été clairement impacté par le déroulement du scrutin du premier tour le 23 mars.

Citoyen de Roubaix, électeur dans cette ville, j'ai donc fait un recours pour le premier et le second tour, remis en temps et en heure auprès du Tribunal Administratif. Ce recours était accompagné de plusieurs attestations émanant de plusieurs membres de la liste « Pour Roubaix l’Humain d’Abord », une autre avait été rédigée par un citoyen de Roubaix appartenant à une autre liste. Le délai imparti après le premier tour du 23 mars ne m’a pas permis de collecter en temps et en heure d’avantages d’attestations et de témoignages. Néanmoins la diversité des témoins, leurs qualités et leurs sens reconnus des responsabilités étayent le courrier que j’ai joint pour présenter ma requête.

Comme je l'ai rappelé lors de l'audience précitée, ce recours met en cause la sincérité et l'équité du scrutin du 23 mars et donc celui du 30 mars.

  1. Constatations dans plusieurs bureaux que les bulletins « Pour Roubaix l'Humain d'Abord », pendant plusieurs heures et à plusieurs reprises dans la journée, ont été retournés. Alors que tous les autres bulletins étaient présentés recto lisible, ceux de la liste « Pour Roubaix l'Humain d'Abord » étaient présentés uniquement par le verso.
  2. Constatations que les opérations de vote et de dépouillement se sont déroulés dans plusieurs bureaux dans une confusion qui a nui à la sincérité et à l'équité du scrutin. Plusieurs délégués de la liste « Pour Roubaix l'Humain d'Abord » ont en plus éprouvé des difficultés pour faire valoir leurs réclamations de manière officielle.
  3. Constations que dans un des bureaux de vote de l’Épeule, le Président du bureau, Monsieur Olszewski, par ailleurs candidat tête de liste de « J’aime Roubaix » avait signé le procès-verbal des opérations de vote avant la fin du dépouillement et de fait il n'était pas présent lors de la proclamation du résultat définitif du bureau. Un des témoins a rédigé une attestation à ce sujet et il souligne les difficultés qu’il a eues pour inscrire ce fait sur le procès-verbal. J’ajoute que ce témoin a profondément été choqué par le désordre organisé dans ce bureau durant toute la journée du 23 mars.
  4. Constatations que le vote des personnes victimes de handicap s'est déroulé dans des conditions anormales suivant les consignes données par la municipalité sortante, et ce dans des conditions ne respectant ni leur situation, ni les textes réglementaires en vigueur et favorisant un doute quant à la sincérité du scrutin.

Reprenant le texte rédigé lors de ma requête, ces éléments, ces témoignages, les difficultés qu’ont connues les délégués de la liste « Pour Roubaix l’Humain d’Abord » pour reporter sur les procès-verbaux me laissent croire que la liste « Pour Roubaix l’Humain d’Abord » n’a pas été traitée avec la rigueur nécessaire et que le score réalisé lors du premier tour n’est pas le fruit d’un scrutin équitable et sincère.

J'ajoute que j'étais profondément choqué de lire dans la presse le mercredi 15 octobre les propos suivants, cités entre guillemets et reprenant une intervention attribuée au rapporteur :

"Mais le rapporteur a rapidement balayé ses griefs, estimant que Pierre Outteryck n’apportait pas d’autres preuves que «des attestations qu’il a lui-même rédigées »."

Professeur agrégé d'histoire, citoyen honorablement connu à Roubaix et dans toute la région, je suis profondément affecté par cette accusation qui met en cause mon honnêteté intellectuelle qui laisse croire que j’ai rédigé moi-même l’ensemble des témoignages. Dans son intervention en audience, le rapporteur n'a jamais tenu de tels propos.

Je suis certes non-voyant, mais je ne suis pas sourd pour autant !

Partager cet article

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article