Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : PCF Agglomération Roubaisienne
  • PCF Agglomération Roubaisienne
  • : Des infos politiques locales et nationales
  • Contact

Recherche

Visiteurs

10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 14:51

PCF Roubaix

Jeudi 14 janv 18h30 Espace Éluard 183 Grande Rue,les communistes de l’agglomération roubaisienne vous invitent à leurs vœux

Voir les commentaires

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:35

Nous vous invitons à un large rassemblement
le samedi 7 novembre à partir de 9h00,
devant la mairie principale de Roub
aix.

Ensemble, manifestons notre mécontentement !
Le tract ci-dessous est en cours de distribution à Roubaix

Activités périscolaires, suite
Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:24

Appel à l'initiative de:
l’UL CGT de Roubaix, la CGT Hôpital de Wattrelos, Wattrelos ouvertement à gauche, le
MRAP, les jeunes des Amis Citoyens

Appel: Non à Le Pen à Wattrelos (vendredi 6 novembre)
Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 00:26
Roubaix: sur les activités périscolaires TAP/ALSH
Roubaix: sur les activités périscolaires TAP/ALSH
Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 00:44
Les communistes de l'agglomération de Roubaix vous invitent !
Roubaix 7 novembre: Fête  de Liberté-Hebdo
Published by PCF Agglo Roubaisienne - dans fétes
commenter cet article
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 14:22

Samedi 5 et Dimanche 6, c'est la Braderie de Lille: Cette année encore, les jeunes communistes de Lille et le PCF font stand commun pour vous inviter à partager un moment convivial et militant !
Le stand des Communistes de Lille et des Jeunes Communistes du Nord se situe au 133 Boulevard Victor Hugo. (face à l'école Arago): Métro Porte des Portes ou Porte d'Arras !
cliquer pour voir où c'est: c'est là
Stands politiques, Livres et brochures, Animation musicale avec La Bande à Paulo. Petite restauration, Bières de qualité.
Liberté Hebdo sera évidemment présent.
L'occasion de venir faire une pause conviviale et militante après une journée de braderie, pour refaire le monde, discuter des alternatives à construire face aux politiques d'austérité en Europe et en France, de la solidarité avec les peuples kurdes ou palestiniens, de retrouver nos tables de presse avec liberté Hebdo ou encore la vignette d'entrée pour la fête de l'Humanité, et la fête de nos camarades belges de Manifiesta!
Concert de la Bande à Paulo le samedi à partir de 18h
Bières et croques au maroilles sur place!

---------------
Samedi 5, l'Union Locale CGT de Lille et Environs tiendra son Stand à la Braderie de Lille dès 7h00 du Matin et jusqu'au bout de la nuit......
cela sera également l'occasion d'encourager les 25 coureurs qui porteront cette année les couleurs de la CGT que ce soit lors du 10 km ou pour le semi marathon.
Le stand se situera boulevard de la Liberté à l'angle avec la rue de Valmy (au niveau du musée des beaux arts) dans le nouvel espace associatif.
c'est ici

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 17:51
À Roubaix, Élisabeth Valot: à fond contre la tarification des activités périscolaires
dans Liberté-Hebdo [1179 ] du 10 au 16 juillet 2015

L’INVITÉE : Élisabeth Valot
 
À fond contre la tarification des activités périscolaires

À Roubaix, la tarification des temps d’activités périscolaires (TAP) pour la rentrée a fait l’effet d’une bombe. Dès le mois de mai, Élisabeth Valot, jeune militante syndicaliste (CGT) et politique (Front de Gauche) a pris la tête d’une mobilisation qui n’a pas dit son dernier mot.
 
Vous êtes syndicaliste à Pôle Emploi à Roubaix. Cependant,on vient de vous voir à la tête d'une mobilisation importante contre les Tap payants. Comment devenez-vous une figure de cette fronde ?

 ● Je suis également mère célibataire de deux enfants. J’ai aussitôt pris contact avec les différents partis du Front de Gauche et nous avons commencé par rédiger un tract afin de sensibiliser les parents. Nous nous sommes ensuite organisés pour le distribuer et le faire connaître. Ensuite, nous avons mis en place une pétition et un calendrier de rendez-vous à la sorties des écoles, sur les marchés et différentes places publiques comme Eurotéléport afin de dénoncer cette tarification.

Tout le monde sait maintenant qu'il y a eu un sacré cafouillage de la mairie en matière de communication et d'information. Vous confirmez que nous n'aviez pas été informée que les TAP devenaient payants pour tous ?

 ● Les parents qui ont signé la pétition ne l’étaient guère plus ! En fait, il y a bien eu un courrier du maire évoquant la rentrée 2015. Dans ce courrier, on relève une petite phrase extrêmement méprisante pour les familles où il annonce que les activités péri scolaires seront ouvertes à tous les enfants mais que les familles devront participer financièrement.

Votre stratégie a donc consisté à interpeller les élus lors du conseil municipal du 2 5juin.

 ● Nous nous sommes mis en ordre de marche début mai. Nous voulions récolter un maximum de signatures pour notre pétition et nous nous étions en effet fixé comme objectif de remettre cette pétition lors du conseil municipal du 25 juin. Nous avons récolté 1800 signatures. Si l’on ajoute 200 signatures recueillies par d’autres parents, cela fait donc 2000 personnes qui ont signé et sont sensibilisées. Nous avons couvert au moins la moitié des 50 écoles primaires et élémentaires de Roubaix. Ensuite, forts de ces signatures, nous avons invité les parents, par courrier, à se rassembler devant la mairie avant la tenue du conseil municipal.
 
Comment vos questions et revendications ont-elles été reçues par les élus ?
 
 ● En premier lieu, le maire nous a envoyé son adjointe à l’éducation, Esther Afane-Kimbaloula. Celle-ci a tenté de nous dissuader de participer à la réunion du Conseil municipal et a essayé de nous proposer des rencontres individuelles, plus tard. La réunion du conseil étant publique, je lui ai fait part de mon étonnement. Elle m’a répondu que c’était bien public mais que les élus avaient du travail ! Sous-entendu, nous étions là pour notre plaisir ! Nous sommes donc montés dans la salle de réunion et nous avons remis nos tracts aux élus. Le maire est alors arrivé et nous a dit quelque chose du même genre : Je sors de cinq réunions. Je travaille. Ce à quoi nous avons rétorqué que les parents travaillent également, c’est d’ailleurs pour cela qu’ils inscrivent leurs enfants aux activités péri scolaires. Mais que ça allait nous coûter. A partir de là, il a cherché à nous emmener dans un faux débat, mettant notre action sur le compte de la politique partisane (nos tracts et pétitions étant estampillés « Front de Gauche »). Bref, il ne voulait pas le dialogue et il s’est montré extrêmement méprisant. Il nous a d’ailleurs signalé que lors de ses précédentes réunions de quartiers, aucun parent n’avait fait état de la question des activités payantes. Évidemment, ils étaient peu ou mal informés et la Ville n’avait rien fait pour qu’ils le soient.
 
Les choses ont-elles bougé depuis ce 25 juin ?

 ● Non. Le maire a pris les pétitions et s’est engagé à les étudier et à reprendre contact dans un délai d’un mois. Jusqu’au 25 juillet, je lui laisse le bénéfice du doute quant à ses intentions.
 
Qu'attendez-vous de lui ?
 
 ● Une écoute favorable. Étant donné l’ampleur de la mobilisation du 25 juin (il y avait le Front de Gauche, le PS mais aussi beaucoup de parents d’élèves libres de toute appartenance politique), je crois que l’on peut dire qu’il y a un vrai soulèvement contre la tarification, avec une convergence dans les revendications. Si le maire ne bouge pas, il serait temps qu’il se remette en cause. Durant le rassemblement, des mamans ont témoigné pour affirmer qu’elles devront cesser de travailler si cette mesure est maintenue. En tenant compte de l’augmentation de la cantine et des frais de garderie, il en coûtera environ 100 euros par enfant, soit un surcoût de 300 euros pour une famille de 3 enfants. Sans compter les frais des transports en commun, la hausse de la taxe d’habitation, etc. Roubaix est la ville la plus pauvre de France. Il y a beaucoup de souffrance. Certains ont même dit qu’ils quitteraient Roubaix ou qu’ils inscriraient leurs enfants dans le privé. Serions-nous en train de devenir une ville bourgeoise parce que le maire est de droite ? Je crois que l’on est en train de créer de la pauvreté supplémentaire.
 
Certains reprochent aux parents qui travaillent de réclamer le beurre et l'argent du beurre.
 
 ● Cela ne m’inspire que du dégoût. La gratuité n’était de toute façon pas acquise pour tout le monde puisqu’il fallait justifier d’un emploi pour en bénéficier et il ne fallait pas que les deux parents travaillent. En tout cas, cette réflexion montre que nous sommes en retard sur l’action que nous menons.  Nous devons aussi nous battre contre cette forme de discrimination entre les parents qui travaillent et les autres.
 
Si rien ne se passe. Quid de la rentrée ?

 ● Nous réappellerons à la mobilisation. Mais clairement nous ne le ferons pas seul. Il faut un rapport de force, comme celui que nous avons créé avec les parents. Sinon, le mouvement va fléchir et on va entrer dans une phase de fatalité et d’individualisme.
 
Le rapport de force et le terrain : ce sont les clés de votre succès?

 ● Je suis une militante politique issue du syndicalisme. Sans mon expérience syndicale je n’aurais pas su mobiliser même si, en l’occurrence, j’ai utilisé mon étiquette politique. Bien sûr que le travail de terrain est primordial. Dans un cas comme celui-ci, il faut rencontrer les personnes qui sont chargées de la mise en œuvre des Tap mais qui s’occupent aussi des autres activités (garderie, cantine...). Elles font un travail énorme et souffrent. Elles sont 2 ou 3 pour 40 enfants ! Leur parole est essentielle. Sans compter que le chantage à l’emploi est une réalité. Pour le reste, oui le travail de terrain est fondamental au moment où l’on est envahi par la lutte des places. A tous les niveaux. Bien sûr qu’il faut du secrétariat politique. Mais personnellement, j’avoue que je préfère passer mes soirées à mettre des courriers sous pli plutôt que de parler stratégie politicienne. Et puis, je m’interroge : Où sont les jeunes, où sont les femmes ?
 
Derrière la tarification des TAP, il y a la réforme des rythmes scolaires. Des spécialistes auraient préféré que l'on change le rythme de vie pour tout le monde, enfants et parents en modifiant, par exemple, la durée des vacances.
Qu'en pensez-vous ?
 
 ● Telle qu’elle existe, cette réforme conduit surtout à plus de fatigue pour les enfants comme pour les enseignants. Il faut faire plus avec moins de temps. Une vraie réforme des rythmes de vie, certes. Mais à condition de s’en donner les moyens, d’embaucher, d’être à la hauteur de nos ambitions. On en est loin.
 
Donc, Rendez-vous à la rentrée ?
 
 ● Fin août, nous avons prévu un barbecue pour le PCF. Et j’ai proposé d'inviter l’ensemble des parents, signataires ou non de la pétition. Avec Monsieur le Maire.

*****************************

Liberté-Hebdo:
6 bis rue Roger Salengro,59260 HELLEMMES
tél.: 03 28 36 88 50
libertehebdo@gmail.com
en kiosque: 1,60€
abt 1 an: 70€ (41,20€ si moins de 30 ans)

Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 23:11

Tous les enfants de Roubaix ont droit gratuitement à la culture et au sport !

Notre colère doit se faire entendre et bien au-delà de nos signatures.
Le prochain conseil municipal de Roubaix se tiendra le jeudi 25 juin 2015 à
18h30.

Nous vous invitons ce jeudi 25 juin, au plus large rassemblement, à partir de 17 heures, grand place de Roubaix, face à la mairie.

Activités périscolaires payantes ► rassemblement jeudi 25 juin, 17 heures, grand place, face à la mairie.
Activités périscolaires payantes ► rassemblement jeudi 25 juin, 17 heures, grand place, face à la mairie.
Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 22:58

L’équipe du journal Liberté Hebdo organise une action militante de distribution du journal et de proposition d’abonnement. vendredi 12 juin 2015 à 17 heures, place des Buisses (gare Lille Flandres) à Lille.
Merci à toutes les sections, tous les militants, tous les amis du journal de nous rejoindre pour démontrer l'attachement à Liberté, et plus largement, à une presse indépendante des grands groupes financiers, capable de défendre les travailleurs, de soutenir leurs combats et de diffuser des idées utiles au peuple.

L'objectif est d'être le plus nombreux possible pour expliquer ce qu'est Liberté, le faire connaître, éventuellement recueillir des abonnements ou des souscriptions et surtout, de faire savoir l'importance pour la liberté et la démocratie d'une presse à la fois libre et engagée.

Liberté-Hebdo: Action militante de distribution du journal vendredi 12 juin, 17 h00 à la gare Lille Flandres
Published by PCF Agglo Roubaisienne - dans Liberté-H
commenter cet article
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 22:50

Vous trouverez ci-dessous un communiqué du FDG de Roubaix,
concernant les activités périscolaires roubaisiennes payantes dès la rentrée 2015,

rédigé par les candidats aux élections départementales sur le canton de Roubaix 1, suite aux articles dans notre presse locale.

Activités périscolaires à Roubaix: communiqué du Front de Gauche
Published by PCF Agglo Roubaisienne
commenter cet article